Sortie de « Bed of stone », le nouvel album soul d’Asa.

Si le nom d’Asa ne vous évoque rien, il ne devrait pas en être de même pour sa musique. Vous avez nécessairement déjà entendu le morceau « Jailer » ou « Fire on the mountain ». Sorti en avant-première sur Deezer, le troisième album d’Asa « Bed of stone » est officiellement disponible depuis le lundi 25 août. A la fois soul, folk, pop, avec des sonorités africaines, Asa nous offre un opus à son image. L’album est riche, les morceaux sont remplis d’âme: une réussite. 

Une histoire singulière avec la France

Née à Paris, Asa part enfant s’installer au Nigéria avec ses parents. En 2008, elle reçoit le prix Constantin qui distingue l’album d’un artiste révélé au cours de l’année pour son premier album éponyme signé chez Naïve records. L’album Asa réalisé en France est un gros succès et s’écoule à plus de 300 000 exemplaires. De sa tournée triomphante sortira l’album Live in Paris en 2009. Fidèle à son label français, son deuxième album d’inédits paraîtra en 2010: Beautiful imperfection avec de nouvelles pépites: Be my man, Dreamer girl...

Un album attendu

En juin dernier, Asa fêtait la musique sur la scène de l’Olympia avec France Inter. Au cours de cet événement, André Manoukian évoquait  la sortie de son troisième album. Au vu du succès des deux précédents,  celui-ci était attendu des fidèles. Au cours de ce live Asa a chanté Jailer justement, puis offert deux inédits dont Dead again, sorti en clip un mois plus tôt, en guise d’aperçu pour l’album à venir. Benjamin Constant lui avait concocté une orchestration léchée avec piano, cordes… Un très joli moment radiophonique qui mettait en appétit pour la suite.

Une nouvelle révélation

Bed of stone fait partie de ces albums qui entrent parmi ses classiques sans délai. Une révélation. Les morceaux s’enchaînent naturellement, jusqu’à la fin que l’on ne soupçonne pas. Le moment d’écoute est suspendu hors du temps. On se laisse bercer par les mélodies, porter par les textes, envahir par l’ambiance. Une réussite, cet album que l’on croit déjà connaître en écoutant le premier morceau Dead again. La voix soul d’Asa nous offre un joli voyage pop/folk avec Moving, de l’africanité avec Grateful, de belles rencontres avec How did love find me, Ife

Vous l’aurez compris, l’album « Bed of stone » est un beau moment à vivre. Achetez-le, découvrez-le et laissez-vous pénétrer par la soul d’Asa pour être fin prêts pour son concert à La Cigale le 7 octobre! On se donne rendez-vous là-bas?!


Pour suivre Asa:

Pour acheter son album:


Crédits photo: Asa

Filed under CULTURE

Journaliste indépendante, je collabore avec des titres de presse entre Paris et les Caraïbes. Passionnée par les voyages, la culture et la gastronomie, je partage mes coups de cœur sur ce blog lifestyle. More : ABOUT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *