Benjamin Clementine, At Least For Now

Benjamin Clementine réalise un coup de maître avec son premier opus At least for now sorti chez Barclay.  Les premiers lives de ce jeune Londonien d’origine ghanéenne avaient dévoilé une voix profonde et un style affirmé autour des deux premiers EP, Cornerstone et Glorious You. Il se met à nu aujourd’hui dans un album qui dévoile avec intensité ses désillusions, ses fêlures, ses errances…

 Benjamin Clementine

La singularité comme cri de liberté

Benjamin Clementine a suivi un parcours atypique pour trouver sa voie. Existe-t-il une voie toute tracée pour se réaliser en tant qu’artiste, me direz-vous? Certainement pas. Ses parents l’encourageait à devenir avocat, lorsque sa sensibilité le poussait vers la musique. Il s’est coupé de leurs désirs en traversant la Manche pour mener sa quête. A Paris sans toit ni contact, il vit quelques années dans la rue avec sa guitare pour compagne d’infortune. Dans le métro, sa voix capte l’attention et son style interpelle. Une rencontre avec des producteurs sur la ligne 2 fera basculer sa destinée, à l’instar de Keziah Jones. L’auteur-compositeur et pianiste revient en ce début d’année à Paris pour présenter son premier album avec 11 morceaux de vie en partage.

Un album brut et poétique

Résolument épuré, l’album s’articule autour de mélodies jouées au piano agrémentées de quelques cordes. La voix de Clémentine complète le tableau. Il en joue avec une intensité qu’il sort des tripes. Influencé par Aznavour, Brel ou encore Erik Satie, les chansons autobiographiques de l’album racontent ses bleus à l’âme. La maturité artistique de ce jeune autodidacte est saisissante. On est dans la vérité, loin de tout compromis. Je vous recommande l’écoute d’At Least For Now dans son intégralité pour vivre le voyage de Winston Churchill’s Boy à Gone, comme il l’a pensé. Pour ne rien gâcher, l’objet même ravit les sens avec les photos pensées comme des peintures, un toucher quasi velouté et le bouquet de textes à savourer.

Trève de paroles. Regardez, écoutez, appréciez…

Benjamin Clementine, Cornerstone


Benjamin Clementine sera en concert au Trianon à Paris les 19 et 20 mars 2015.

Benjamin Clementine

2 Comments

  1. J’ai eu la chance de le voir l’été dernier dans un festival, un très bon moment. Sa voix est exceptionnelle et envoûtante.
    Depuis quelques semaines son album tourne en boucle dans ma voiture.

    • J’imagine que tu as passé un bon agréable moment! Idem, son album tourne en boucle en ce moment. Il a fait un joli cadeau! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *