Un tout petit rien, Camille Anseaume

La team Hellocoton m’a fait découvrir un livre que j’ai dévoré avec gourmandise grâce au jeu-concours organisé avec les éditions Pocket. Le gain s’est matérialisé en une petite pépite: Un tout petit rien écrit par une auteure d’une grande fraîcheur, Camille Anseaume. Le roman raconte les doutes et les peurs qui submergent une jeune femme de 25 ans à un moment clé de sa vie. Un moment de solitude que Camille Anseaume transcende avec humour et délicatesse. Connaissez-vous la chanson de Rose, La liste? Le roman m’a rappelé cette jolie mélodie posée sur un texte personnel qui a fait largement écho…

Humour et légèreté essaimé au fil des pages

Camille, le personnage principal, partage une histoire légère avec un jeune homme. Elle tombe enceinte par accident et dispose de quelques semaines pour choisir si elle accepte que sa vie soit bouleversée durablement ou pas. Son mec est clair: il ne souhaite pas jouer de rôle dans cette aventure. Pas une seconde elle ne l’accuse ou ne le dénigre. Elle espère, rêve, accepte, mais ne juge pas. Entourée d’amies en or, de parents aimants avec fêlure, Camille reste malgré tout seule pour affronter un choix sur lequel tout le monde a un avis bien tranché. J’ai adoré le ton et le message du livre! Devenir mère célibataire n’est pas une perspective facile, mais ce n’est pas un drame. C’est ce que Camille voudrait hurler à la face du monde, son petit monde et au-delà. Le son de son cri est étouffé par la pudeur…

J’ai avalé les pages pressée de connaître la suite, puis la suite de la suite en appréciant la plume de bout en bout. Merci pour ce moment! La phrase est galvaudée mais pas la sincérité du propos. J’ai vraiment passé des heures délicieuses à la lecture de ce premier roman. L’auteur et le personnage s’appelant Camille, supposer qu’elles ne font qu’un traverse l’esprit. J’ai lu dans des interviews que l’auteure s’était inspirée de son expérience pour cette autofiction, mais l’essentiel est ailleurs. Avec les beaux jours qui se profilent, je vous recommande d’emporter dans votre sac ce roman si vous ne l’avez pas encore dans votre bibliothèque. A la terrasse d’un café, dans le train ou à bord de l’avion qui vous mènera vers un week-end sympa ou simplement à la maison dans votre fauteuil préféré, Un tout petit rien sera un compagnon idéal! C’est une promesse…

Le petit +: en attendant de lire le prochain roman de Camille Anseaume, on peut la retrouver dans les billets de son blog Café de filles .

 camilleanseaume

Filed under CULTURE

Journaliste indépendante, je collabore avec des titres de presse entre Paris et les Caraïbes. Passionnée par les voyages, la culture et la gastronomie, je partage mes coups de cœur sur ce blog lifestyle. More : ABOUT.

6 Comments

  1. Isabelle

    Je l’ai acheté hier après avoir vu passer un de vos tweets. J’ai beaucoup aimé. Je l’ai déjà terminé, j’espère que Camille Anseaume a prévu une suite. On aimerait bien découvrir les aventures de Camille une fois la petite née… Ça ferait une jolie fiction 🙂

  2. Bah voilà, c’est gagné… Je lirais Camille Anseaume… Et je continuerais d’apprécier ta prose…
    Lessé’y woulé 😉 !

  3. Je travaillais pour un magazine parental il y a quelques mois, et nous avions reçu le livre à la rédac. Je l’ai dévoré en un rien de temps. Camille Anseaume est la fille avec qui on voudrait trop être copine. Elle écrit avec une facilité déconcertante. Je suis une grande fan 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *