Qu’est-ce qui m’a tenue éloignée du blog ces dernières semaines? Mon investissement à l’école de journalisme. Je veille à chouchouter le lien qui nous unit grâce à la newsletter du week-end et aux publications sur les réseaux sociaux en vous embarquant volontiers dans les coulisses de mes jolies expériences. Le bonheur d’échanger, de partager, de rêver avec vous dans les stories d’un jour sur Instagram reste intact. Veiller à prendre du temps pour moi dans ce tourbillon, je m’y astreins aussi. Par petites touches. Essentielles. Pour les moins connectés d’entre vous, quoi de neuf depuis la dernière fois?

https://instagram.com/p/BgrTEwEBXWM/

Confidences sur mon break de l’hiver

Nous nous sommes quittés sur le blog au début des vacances d’hiver. Vous vous souvenez des jours gris et des températures glacées? Il est des périodes qui déchargent les batteries d’un simple regard par la fenêtre. Comme il a plu à Paris cet hiver! Il a même neigé dans la capitale … L’énergie, il m’en faut par brassée pour le marathon dans lequel je me suis lancée à la rentrée. Mon carburant tire son essence de petits riens. Mis bout à bout, ces petits riens me donnent des ailes. J’ai besoin de moments passés avec les miens, de rayons de soleil chauds, de balades en bord de mer, d’instants privilégiés avec mes amis d’enfance pour me ressourcer. Quelques jours avant le début des vacances j’ai pris un billet d’avion sur un coup de tête. Mes parents qui fêtaient leur anniversaire de mariage, ma grand-mère affaiblie, ce gris omniprésent. Il fallait que je rentre faire une pause couleurs et sentiments en Guadeloupe pour mieux revenir. Pendant ces vacances, j’ai bu de l’eau de coco chez tonton Roland, ma potesse Jessie m’a fait découvrir un super restaurant à Basse-Terre: l’Habitation Desmarets, mes parents et moi nous sommes régalés avec les pâtisseries de David Vignau … Bonheur.

https://instagram.com/p/Bff29-eh_a3/

Lorsqu’on vient des Outre-mer, on se sent parfois exilé à des milliers de kilomètres de ses proches. Cet « exil » je l’ai voulu mais je trouve mon équilibre quelque part à mi-chemin entre Paris et les Caraïbes. C’est ce qui a orienté mon choix pour mon stage, d’ailleurs. Pour accompagner mon envol en tant que journaliste, j’ai choisi Mediaphore: un jeune média caribéen en plein essor. Quel pied! Ils sont heureux d’avoir une correspondante à Paris, je suis ravie de garder un pied à la maison. Je cultive mon réseau ultramarin avec soin pour apporter ma modeste contribution au rayonnement de l’archipel. Lors de mon séjour en Guadeloupe, j’ai rencontré une journaliste à la sortie de l’avion qui m’a fait une belle proposition. Quelques jours plus tard, je rencontrais deux femmes que j’adore, deux talents pleins d’ambition pour la Caraïbe. Elles m’ont proposé une jolie rubrique au sein d’un nouveau projet. Hâte de vous en dire plus! Depuis, mes publications chez Mediaphore m’ouvrent de nouvelles portes. La fin du stage début mai me permettra de me consacrer aux opportunités qui se présentent. Le journalisme en freelance entre Paris et les Caraïbes se nourrissant de nos escapades aux quatre coins du monde devient une réalité. Ma réalité.

https://instagram.com/p/BfiJOOGBUg6/

On me demande souvent comment je fais pour combiner toutes ces activités? Une maxime de Confucius apporte la réponse :

Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.

Elle est là la clé. On ne compte pas les heures en se réalisant dans des activités qui vous passionnent au plus haut point. L’organisation fait le reste. Elle s’acquiert avec l’expérience. Avant de commencer mes études de journalisme, je visualisais mon graal au sein d’une rédaction tournée vers le voyage, ou dans les colonnes lifestyle ou culture d’un magazine féminin. Un semestre plus tard, les cours, les devoirs et les sujets traités au cours de mon stage m’ont ouvert les chakras. Je revois mes priorités. Je m’éclate tout autant, si ce n’est plus encore à écrire sur des sujets politiques, à enquêter, à faire des recherches sur des sujets d’actualité, à interviewer des personnes d’horizons divers. Le blog sera nécessairement influencé par toutes ces expériences. Je ne sais plus à qui je racontais ce qui me plaisait tant dans les interviews. Au bassiste Stéphane Castry ou à l’acteur du Rêve français Pierre Rousselet rencontrés tous deux pour des sujets publiés chez Mediaphore.

J’ai l’impression de grandir après chaque rencontre avec un artiste, un  entrepreneur. Ça me passionne de mettre en lumière des projets qui me parlent, des parcours inspirants susceptibles de déclencher des déclics chez autrui. Les expériences racontées et le regard sur le monde m’apportent souvent des clés pour mon propre cheminement.  Encore un peu timide, l’exercice face caméra reste un challenge, mais je m’y emploie avec curiosité. Charles & moi avons des projets dans les cartons qui me sortiront de ma zone de confort. Au fur et à mesure, j’apprendrai à me détacher de l’image pour être aussi pointue qu’à l’écrit, mon espace de prédilection dépouillé de tout artifice.

Confidences : de doux moments passés côté Caraïbes

J’ai profité de mes vacances en Guadeloupe pour effectuer une croisière dans les îles des Caraïbes. Comme je le racontais dans l’une des dernières newsletters du blog, la croisière n’est pas mon mode de voyage de prédilection. J’ai prévu de revenir sur la question avec un article consacré à ce mode de voyage sur le blog prochainement. Les vacances de printemps me laisseront du temps pour m’y pencher. Au programme de ma croisière avec MSC Croisières : Sainte-Lucie, Barbade, Trinidad, Tobago, l’île de Grenade, la Martinique. A l’issue de cette semaine passée à voguer sur les flots, je concède volontiers que le genre a gagné quelques places dans mon classement. La vie à Paris a changé la donne. J’ai adoré admirer les levers de soleil en mer, j’ai adoré goûter de petits bouts d’îles pour revenir les savourer plus longuement par la suite. Une parenthèse dans la mer des Caraïbes en hiver : ça fait un bien fou!

https://instagram.com/p/Bf1daknBJhP/

Lors de notre escale en Martinique, j’ai retrouvé les amis que j’ai laissé en venant vivre à Paris. C’est là-bas que j’ai commencé ma carrière de prof. A l’époque déjà, je savais qu’autre chose m’attendait. Très prudente, j’ai mis du temps à choisir le chemin à emprunter. Mes craintes ont longtemps verrouillé mon champ des possibles. Cette époque est révolue. Laurent, Laurence, Olivier, Laure, Johanna et moi avons refait le monde au Four Senses jusqu’à la tombée de la nuit. On s’est raconté nos vies, nos envies. J’ai aimé retrouver Fort-de-France. Tant de souvenirs y sont rattachés. C’est en Martinique que j’ai rencontré Charles. J’étais loin de me douter que notre avenir s’écrirait à Paris, à l’époque…

Confidences : un retour de vacances qui galvanise

Le retour à Paris s’est opéré le sourire aux lèvres. Avec le plein de soleil et de bleu, je me sentais d’attaque à affronter le reste de l’hiver! Parmi les jolis moments au programme: une conférence dans les locaux du Monde sur le phénomène #metoo, #balancetonporc. J’en suis sortie avec des étoiles plein les yeux. Les échanges avec les journalistes de la rédaction ont confirmé mon choix de carrière et l’envie de m’engager pour des causes qui me tiennent à coeur. Au retour j’ai revu Ivy du blog Journal d’un Pigeon Voyageur chez Tomy & co: un super resto pas très loin des Invalides. On se retrouve toujours comme si nous nous étions quittées la veille. Tellement de points en commun! Gourmandes des mots, de la vie, de moments culturels, de voyages. Gourmandes tout court. Quelques jours après ce déjeuner, Charles & moi sommes partis en week-end prolongé en Bretagne au @gitemorbihan. Là-bas un nouveau projet est né. Si mes journées n’étaient pas aussi remplies, je me lancerais bien dans des études de commerce pour le mener à bien avec efficacité 😀 Bien s’entourer devrait suffire. Ma mère a raison : mon cerveau est toujours en ébullition. Je ne sais pas faire autrement … Charles non plus d’ailleurs. Ça tombe bien!

https://instagram.com/p/BhBM0cvBc7a/

En Bretagne, Charles & moi nous sommes détendus en excellente compagnie.  Sa basse est restée dans sa housse, mon ordi aussi. Le couple Levrel nous a fait découvrir de nouvelles merveilles du golfe du Morbihan. On s’est baladé du côté du bois de Villeneuve, sur l’île aux Moines. Nous avons visité le Cairn de Gavrinis. Les plages de Quiberon nous ont littéralement enchantés. On a bien mangé, aussi! Fruits de mer d’exception en provenance de la halle de Vannes, biscuits trop trop bons de La biscuiterie des Vénètes, galettes et crêpes … La vie, quoi! Hâte d’emmener ce couple d’amis en Guadeloupe pour les guider à notre tour. En attendant, come back dans le Morbihan le week-end prochain. Débuter les vacances sur cette note: je dis oui! Un collègue m’a recommandé une excellente table du côté de Carnac : Le Restaurant La Côte doté d’un jardin zen.

https://instagram.com/p/Bg_784TBFyd/

Derniers moments de la bobine que vous avez peut-être manqués: le montage d’un blogtrip à Miami pour une chaîne TV. Ces derniers mois, nous nous sommes consacrés à la production de contenus à Paris chez My Trendy Agency pour rester concentrés sur nos études respectives. Mais là: c’est le début d’une belle collaboration que nous nous devions d’honorer. Etre invitée sur un blogtrip comme blogueuse et partir en tant que blogueuse organisatrice d’un blogtrip sont deux choses différentes. Les nombreuses démarches à effectuer avec chaque partenaire, la sélection et prise de contact avec les influenceurs, les aléas à gérer de part et d’autre, le suivi à assurer auprès de chacun, les recherches sur la destination sont des paramètres passionnants mais chronophages au possible. Heureuse de remettre le couvert avec un client conscient de l’investissement nécessaire pour organiser une belle opération avec l’humain au coeur de l’expérience. More soon …


Suite et fin du road-trip sur la côte Est soon pour vous aider à préparer vos vacances d’été!

#USAWOW : un blogtrip expérience concocté par My Trendy Agency* réalisé en partenariat avec WOW airCapital Region USADiscover PHLEditions Nomades, New York en français

*mytrendyagency.fr :

notre petite agence de content marketing in love with stories ♥


NEWSLETTER

Cliquez sur la photo pour vous abonner

Confidences newsletter - (Guadeloupe l'Essentiel, Editions Nomades)

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 thoughts on “Loin des yeux près du blog : quelques confidences”

  1. c’est avec joie que je te retrouve ici, même si les réseaux sociaux prennent bien le relais! bravo pour l’exercice face à la caméra, relevé avec brio!! que cette route que tu te traces si passionnément soit longue et belle… 😉

  2. Je prends enfin le temps de te lire, de rattraper mon retard. Tes mots toujours si justes sont un plaisir a lire. Je me concentre sur le moment present pour en profiter mais j’attends tellement aussi la suite pour savoir ou nos chemins vont nous porter.
    Vivement <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *