La vie culturelle à Paris est sans doute ce que je préfère dans notre belle capitale. Souvent en vadrouille ces derniers mois ou mobilisée sur d’autres travaux de rédaction, le temps m’a manqué pour mettre en mots les jolies expériences en la matière. Il est temps de rectifier le tir. Ouvrons le chapitre 2017 avec une exposition ouverte au public à la BNF jusqu’au 26 février: La France d’Avedon, Vieux Monde, Nouveau Look.

Qui est Richard Avedon?

Si le nom de ce photographe américain ne vous évoque rien, il ne devrait pas en être de même pour son oeuvre. Vous avez sans doute vu passer certaines de ses oeuvres sans en connaître la provenance. Photographe de mode et portraitiste, Richard Avedon a illustré la seconde moitié du XXe siècle avec des clichés entrés dans la postérité. Son travail autour du mouvement a révolutionné la photographie de mode. Il a rompu avec la tradition du studio en faisant poser les modèles dans la rue. Avedon a travaillé notamment chez Harper’s Bazaar, Vogue, Life, The New Yorker, Egoïste et entretenu un lien tout particulier avec la France.

Funny Face

La BNF a souhaité faire un focus en 3 temps sur l’oeuvre de l’artiste. Pas moins de 200 oeuvres illustrent un film, un livre et un magazine. Funny Face inspiré de la carrière d’Avedon renforce son statut de « photographe le plus célèbre du monde » de l’époque. Sa contribution au film de Stanley Donen est retracée pour la première fois en grand format. Je vous recommande la visite guidée pour bien appréhender la richesse du film.  Coup de coeur pour cet arrêt sur image d’Audrey Hepburn à Paris…

Diary of a century

Richard Avedon et Jacques Henri Lartigue se rencontrent en 1966 à New York. Avedon produira et éditera Diary of a Century deux ans plus tard. Le livre aura un impact majeur sur la carrière des deux artistes. L’exposition réunit pour la première fois les deux exemplaires du livre signés par Avedon et Lartigue. Richard Avedon a souhaité mettre en lumière le regard de ce photographe offrant un puissant témoignage sur son siècle. Il a regretté que Lartigue ait dû attendre une exposition au MoMA et la publication de ce livre qu’il a lui-même édité pour que l’artiste gagne la reconnaissance de la France.

Egoïste

Le magazine Egoïste fondé par Nicole Wisniak offrira à Richard Alvedon une liberté d’expression totale dans les années 80. Il y réalisera des photographies au carrefour de la photographie d’art et de l’image éditoriale avec un travail expérimental rempli d’audace. Durant ces années, il photographiera une Europe en pleine mutation et réalisera des portraits forts et éclectiques de John Galliano à Marguerite Duras en passant par Yannick Noah.

Last days. Plus que deux semaines pour aller admirer les oeuvres de Richard Alvedon à la BNF. La sélection de portraits qui jalonnent les 3 espaces mérite le déplacement. Les amateurs de photographie et de noir et blanc ne seront pas déçus de cette immersion dans l’univers Alvedon. Petit bonus: pourquoi ne coupleriez-vous pas cette visite avec une pause cinéma au MK2 Bibliothèque voisin? 


Infos pratiques

Tarif : 9€

Horaires : mardi – samedi de 10h à 19h
dimanche de 13h à 19h (fermeture des caisses à 18h)
fermé lundi et jours fériés

Adresse : Site François Mitterrand, avenue de France, 75013 PARIS

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “EXPO | La France d’Avedon, BNF”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *