Floriane Fosso est entrée dans le cercle de mes jolies rencontres sur Instagram le mois dernier. En découvrant la galerie de cette jeune créatrice, j’ai naturellement poursuivi la promenade sur son blog. Créativité, dynamisme, audace m’ont sauté au visage dans un bouquet de fraîcheur. Chez Floriane Fosso, la mode et le voyage s’entrelacent, le métissage nourrit les rêves et l’ambition pour les réaliser fait le reste. Je vous invite à découvrir sans plus tarder l’univers d’une jeune femme passionnée et passionnante.

1. Raconte-nous l’histoire de ta ligne From Paris to

From Paris to est la collection de prêt-à-porter haut de gamme que je suis en train de lancer. Elle est inspirée par mes différents voyages, d’où son nom From Paris to. Je suis française et camerounaise avec des origines belge et polonaise, le voyage a toujours fait partie de moi. Dès que je le peux j’économise pour voyager, j’ai toujours eu une curiosité pour les autres cultures et contrées, c’est cette passion que j’essaie de retranscrire dans mon autre passion, la mode. L’idée est d’avoir des pièces iconiques pour avoir un fil rouge entre les destinations et de les adapter à chaque pays, d’avoir un métissage très singulier et personnel. C’est essentiellement une collection féminine mais il y aura aussi quelques pièces pour hommes. Je mets aussi tout en œuvre pour incorporer une dimension éthique dans ma collection, c’est un vrai défi pour les jeunes créateurs, mais à force de recherches et d’échanges on se rend compte qu’il y a des moyens d’actions très concrets comme la récupération de matières. From Paris to c’est aussi l’histoire d’un blog, rebaptisé récemment by floriane fosso où je partage mon aventure entrepreneuriale dans la mode.

Image 63

2. Ta première collection s’arrêtera à Shangai. Qu’est-ce qui a motivé ce choix?

Alors tout d’abord merci beaucoup, ta question va m’aider à progresser, car elle montre que je n’ai pas été assez claire sur mon blog . En fait, il y a dix destinations pour la première collection, Shanghai étant la première, suivront d’autres destinations, et donc d’autres inspirations, à savoir Hong Kong, Ibiza, Yaoundé etc. La première collection se décomposera donc en différents thèmes From Paris to Shanghai, From Paris to HK etc. Alors pourquoi Shanghai comme point de départ ? C’est un projet, un rêve que j’ai en tête depuis mes années de prépa, je voulais le faire quand j’étais à New York il y a un an et demi mais je ne me sentais pas encore prête et mon agenda à l’école ne me le permettait pas. L’été dernier, j’ai pris du temps pour travailler sur mon projet, j’étais prête à le lancer quelques mois plus tard à Shanghai où je partais étudier 4 mois à l’étranger. J’étais très curieuse à propos de Shanghai, mes amis qui étaient partis étudier là-bas ne m’en disaient que du bien, en même temps j’étais un peu tiraillée par tous les clichés de la Chine qu’on nous rabâche, alors ça me stimulait vraiment de m’en faire mon propre avis et de lancer mon aventure là bas.

3. Quand la sortie de la première collection actuellement en préparation est-elle programmée?

Alors je crois que j’ai déjà commencé à répondre à ta question, j’ai pris pas mal de retard depuis mon retour de Shanghai en janvier, notamment parce que je suis en stage en entreprise pour valider mon cursus depuis mon retour jusqu’en juin. Toutefois, ça m’a permis de prendre du temps pour me poser un peu, clarifier mon business model, faire du démarchage commercial, échanger avec d’autres entrepreneurs et réfléchir à comment j’allais organiser ma production. Lorsque j’ai lancé mon projet l’automne dernier, je m’étais fixée un objectif d’un an, je me suis rendue compte que c’était un peu ambitieux pour moi, j’ai préféré prendre du recul et ça a été pour le mieux ! Du coup pour répondre à ta question, le lancement est prévu pour le printemps 2016 et cette fois-ci c’est la bonne ! En attendant, je commence déjà à vendre des pièces en exclusivité au sein de la communauté du blog.

4. Quel parcours t’a menée à cette formidable aventure? Comment vis-tu les premiers mois qui te rapprochent de ton rêve?

C’est un projet très personnel, il y a pas mal de raisons, je ne sais pas par quoi commencer. Peut-être par le sentiment de frustration que j’éprouvais à ne pas pouvoir travailler sur mes idées. Un autre sentiment de frustration, celui de ne pas me retrouver dans l’offre existante des marques. Ça m’agaçait de ne pas retrouver une vraie valeur ajoutée dans les créations, de payer de fortes marges pour au final avoir des habits aux tissus toxiques et souvent fabriqués dans des conditions douteuses. Je voulais un vrai retour au produit, au tissu et au savoir-faire tout cela avec un rapport qualité prix justifié et accessible. Il y a eu des expériences clés dans mon parcours qui m’ont beaucoup appris, j’ai toujours essayé de découvrir les deux facettes de l’industrie, le design et le business. Mon stage chez Michael Kors était génial car l’équipe était adorable et m’encourageait beaucoup dans mes projets et puis c’était à New York, c’est plein de personnes créatives et ouvertes d’esprit, au fil des rencontres ça vous pousse à vous faire confiance et à oser. L’autre expérience forte du concours c’est bel et bien le défilé que j’ai organisé à Shanghai avec d’autres marques au début de l’expérience From Paris to. C’était dingue on a organisé le défilé en un mois sur un coup de tête, c’était très fort de pouvoir présenter un design à un auditoire.

Image 64

Image 59

Image 56

Image 57

5. Début mai, tu es allée à la rencontre de clientes potentielles lors d’une vente privée à Violette Sauvage. Quel accueil à reçu les pièces disponibles?

L’accueil a été très bon, j’étais vraiment très contente et soulagée. J’y ai présenté en avant première des designs inspirés par Shanghai. J’y ai vendu plusieurs pièces dont mon premier tote bag, j’ai aussi reçu des commandes par email la semaine d’après. Ça m’a beaucoup appris, ça m’a permis de me confronter aux critiques et de voir ce qui plaisait, parfois je me mettais en retrait et regardais vers quelle pièce allaient les passantes en premier, très instructif ! J’ai vraiment envie de retenter l’expérience vente privée pour mes prochains designs.

Image 65

Image 48


Ta destination favorite

Très très dur de répondre à cette question ! Je suis folle amoureuse de New York, j’y ai un fort attachement. C’est là que j’ai eu mes premières expériences professionnelles, ça marque ! Comme dit la chanson tout y est possible. Il y a vrai métissage de cultures et d’influences. Il est facile de faire des rencontres, on ne sait pas comment la journée va se terminer. C est surtout une ville très compétitive, le graal des américains pour réussir, les gens sont ultra motivés motivants, on veut donner le meilleur de soi-même. J ai aussi découvert Hong Kong récemment, cette destination m a vraiment surprise, je m attendais à voir un Shanghai bis, c’est une ville-État qui ne ressemble qu’à elle même, très arty, avant garde et jeune. On veut tout faire tout goûter. J’ai été très séduite par son authentique et artistique modernité, les bâtiments sont à couper le souffle.

Image 51

Image 66

Un endroit particulièrement apprécié
L’hôtel Ilomba sur une crique au littoral ouest à Kribi au Cameroun, tout y est si sauvage et tranquille.

Image 50

La dernière chose que tu fais avant de t’endormir



 Séries, textos ou Instagram rien de très bon pour l endormissement !

Ton dernier livre lu

Lean In de Sheryl Sandberg pour croquer la vie à pleines dents !

Ton parfum du moment



Jour d’Hermès, exotique et frais ! Irrésistible ! Mon petit craquage !

Ton dernier film vu

Pas plus tard qu’avant-hier, c’était Her de Spike Jonze, l’histoire d’un homme qui tombe amoureux d’un système d’exploitation, belle et drôle méditation sur la condition humaine.

Une image qui m’inspire

Mains en pain par Pablo Picasso. J’adore cette photo de Robert Doisneau, j’en ai acheté une reproduction au musée Picasso à Barcelone quand j’avais seize ans et depuis elle me quitte plus ! Pour moi elle est synonyme de créativité et de légèreté, elle montre qu’il faut savourer chaque instant sans se prendre au sérieux, dès que je la regarde elle me fait sourire et me met de bonne humeur.

Image 52


Mille mercis d’avoir accepté mon invitation et merci pour ton implication dans cette interview! Séduites par l’univers de l’une et de l’autre, Floriane et moi avons programmé une rencontre la semaine prochaine pour se parler de vive voix. J’ai une petite idée du lieu: ton show-room!!! J’adoore la petite robe rouge et blanc que tu dévoiles ici 😀

BRAVO pour ces premiers pas de ta ligne From Paris to…, c’est juste formidable ce que tu entreprends! Je serai présente aux prochaines ventes privées et j’espère que vous serez nombreuses à m’y rejoindre! 😉

D’ici là, vous pouvez suivre la belle aventure de Floriane Fosso sur son blog et sur Facebook!

By Floriane Fosso

www.byflorianefosso.com

Image 60


Crédits photos: Floriane Fosso

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Paroles de blogueuses | From Paris to… by Floriane Fosso”

  1. Épaté… je ne l’avais jamais été de si belle manière. Avec tant de passion et de talent elle ne mérite que de réussir sur cette voie car « “Celui qui se perd dans sa passion perd moins que celui qui perd sa passion.” (Saint Augustin). Bonne courage et bonne chance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *