Et si nous passions l’été à explorer de belles adresses à Paris et ailleurs?! Pour ouvrir ce chapitre estival, immersion au V: le restaurant de l’hôtel Vernet testé avec bonheur. C’est le chef anglais Richard Robe que l’on aperçoit derrière la vitre qui s’illustre en cuisine. Né à Manchester, il a gardé en mémoire quelques petits plats de sa mère qu’il modernise avec audace. Il marie ainsi tradition anglaise et gastronomie française sur une carte inédite. Côté desserts, c’est Kate une talentueuse chef pâtissière  américaine qui officie à ses côtés. Le chef Robe implique toute sa brigade dans son processus de création. Les origines diverses de chacun apportent un parfum d’ailleurs aux mets raffinés du V pour un voyage gastronomique inédit sous la verrière Eiffel du restaurant.

Hôtel Vernet

Mon menu au V de l’hôtel Vernet

J’ai ouvert le bal avec une entrée suggérée par mon tendre et cher Charles: « La grenouille dans tous ses états ». Pour être tout à fait honnête, la grenouille n’était pas ma première idée à la lecture de la carte, mais pourquoi pas? Existe-t-il meilleur endroit pour tester ce plat qu’un restaurant gastronomique? J’ai été bien inspirée. Accompagné de cromeski d’ail, crémeux de persil et ail des ours, ce plat qui intrigue bien des gourmets avant la première fois s’est avéré fort savoureux. Ma mère a raison: « il faut goûter »…

Hôtel Vernet
La grenouille | Dans tous ses états, cromeski d’ail, crémeux de persil et ail des ours

J’ai enchaîné avec le plat signature du chef: la tourte, suprêmes de pigeon et foie gras. Vous reconnaîtrez le clin d’oeil du chef à ses origines. Là aussi ce fut une première dans l’assiette, mais je me souviens des émissions culinaires britanniques de Jamie Olliver où la tourte était souvent à l’honneur. Les pastillas dégustées à Marrakech m’ayant initiée au pigeon, le terrain m’a semblé plus familier qu’au moment de l’entrée. J’ai été surprise par l’esthétique du plat. Les tourtes précédemment vues ne m’avaient pas semblé aussi appétissantes… En petite portion comme ici, le plat se laisse dévorer.

Hôtel Vernet
Tourte | suprêmes de pigeon et foie gras

Pour le dessert j’ai opté pour une proposition qui m’a semblé fraîche et légère: les fruits de saison. Gros coup de coeur pour le dessert de Kate! Une véritable petite merveille pour les yeux m’est parvenue; bonheur prolongé en bouche avec le double  contraste de l’acidité de la rhubarbe avec la douceur de la fraise et celui des textures fondant/croquant de la pana cotta avec la meringue. Une belle réussite, ce dessert! Des envies d’encore…

Hôtel Vernet
Fruits de saison | Rhubarbe, fraise et panna cotta au lait Ribot

Le choix gourmand de mes acolytes

Que diriez-vous d’un petit tour dans les assiettes de Charles et de Morgane qui m’accompagnaient à la table du V? Devinerez-vous de quoi il s’agit… L’entrée de Charles n’aurait pu lui convenir davantage! Carpaccio de langoustines agrémenté d’avocat et fruit de la passion: tout ce qu’il aime! Morgane quand à elle a choisi de débuter avec « Le jardin de légumes printaniers ». Je vous laisse deviner la composition de leurs plats? Pour vérifier vos suppositions, voici la carte du restaurant.

Hôtel Vernet
Le jardin de légumes printaniers
Hôtel Vernet
Carpaccio de langoustines | Agrumes et avocat aux fruits de la passion

Hôtel Vernet
Hôtel Vernet

Alors, vous avez trouvé?! Notez une chose: Morgane et Charles se sont ré-ga-lés! Elle nous a encouragés à goûter les desserts. Charles a opté pour l’entremet café noisette: là encore: carton plein!

Hôtel Vernet
L’entremet café noisette | Chocolat Dulcey, glace au café torréfié

Voilà pour la première adresse de l’été recommandée sur le blog! Le Vernet ne déroge pas à la règle des hôtels Bessé Signature en matière de décoration. Le bel immeuble haussmannien cache un intérieur surprenant conjuguant luxe et modernité. Tout n’est qu’élégance… C’est la signature de l’architecte d’intérieur François Champsaur. Poussez donc la porte de ce 5* à deux pas des Champs Elysées pour découvrir les différents espaces de cet écrin enchanteur. L’Hôtel Vernet s’inscrit dans la lignée des grands hôtels de New York: il ouvre grand ses portes à la clientèle extérieure… Nos chaleureux remerciements à Morgane pour ce déjeuner fort agréable en sa compagnie et félicitations aux équipes en cuisine et en salle! Tout était par-fait.

Hôtel Vernet


Restaurant le V

Horaires:

  • lundi au vendredi : 12h à 14h
  • Lundi au samedi : 19h30 à 23h

Tarifs:

  • Entrées: à partir de 18€
  • Plats: à partir de 26€
  • Desserts: à partir de 14€

Hôtel Vernet

Hôtel Vernet

25 rue Vernet

75008 PARIS

+33 (0)1 44 31 98 00

www.hotelvernet-paris.fr/restaurant

Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “Un déjeuner gastronomique au V de l’hôtel Vernet”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *