Une fois n’est pas coutume, je me prête au jeu des questions/réponses pour un « Paroles de Blogueuses » un peu particulier. Irma alias @refashiongallery m’a conviée à un Travel Tag il y a quelques temps sur ma façon de voyager. Je prends (enfin) le temps d’y répondre. Si vous flânez souvent sur Instagram, vous avez dû la croiser. C’est là-bas que nous nous sommes rencontrées. Quelques échanges sous nos photos respectives puis une invitation à l’event organisé au pop-up store de Floriane Fosso l’an dernier et voilà, une jolie rencontre de plus à ajouter dans le carnet d’adresses du blog. Je suis heureuse de papoter voyage avec elle via les questions adressées.

Quel était ton premier voyage en avion ?

Premier voyage au Vénézuela. Je devais avoir 5 ans. 30 ans plus tard (oh my god! :D), j’ai encore des images et des sons de ce voyage dans la tête. Je crois bien que le virus m’a été inoculé à ce moment-là. L’effervescence avant le départ, le sourire de ma mère évoquant avec Marie-Line les bonnes affaires à faire côté maroquinerie, mon père organisant nos valises, la découverte de Caracas, les sonorités de l’espagnol…

Y a-t-il un endroit que tu revisiterais avec plaisir ?

Tellement! Je sais que je retournerai en  Suède. New York & moi c’est toute une histoire. J’ai adoré le Sénégal… Je ne vais pas dresser la liste de tous mes voyages. Si je ne devais en retenir qu’un à visiter de nouveau ce serait la Californie. J’ai adoré sillonner la côte ouest. C’est un voyage que je referais avec bonheur avec Charles! Un peu plus long, avec de nouvelles étapes.Un artiste que nous adorons tous les deux – Gregory Porter – m’a fait part de ses incontournables dans la Blue Room de Twitter. Je n’ai qu’une hâte: m’y rendre sur la bande son de ses albums soul & jazz.

Tu pars demain et l’argent n’est pas un problème, où pars-tu ?

Mon coeur balance entre 3 voyages: un long périple à Cuba côté Caraïbes, un voyage en Afrique du Sud ou un combiné Australie/ Nouvelle-Zélande en Océanie. Allez, soyons fous! Puisque l’argent n’est pas un problème, je demande un mi-temps annualisé et pars 6 mois avec Charles pour sillonner toutes ces destinations. Au programme: expériences gastronomiques et culturelles, rencontres inspirantes grâce aux recommandations d’amis passés par là ou installés sur place… Bonheur.

Quel est ton moyen de transport favori ?

J’ai décidément du mal à choisir… J’adore l’avion que je réserve désormais aux longs trajets. Je ne compte plus les vols mais je reste émerveillée par cette prouesse technologique. Depuis notre voyage à Barcelone en mode slow travel l’été dernier, le train talonne l’avion de près. Pour des escapades en France et en Europe, on renonce de plus en plus à l’avion pour apprécier les paysages qui défilent. Avec les transferts aux aéroports excentrés et le temps d’attente pour déposer et récupérer les bagages hors vols en business class, le train en position centrale peut être un gain de temps sur certains trajets. So…

Ton site de voyage préféré ?

Je suis une inconditionnelle de la plateforme lifestyle The Tig. Meghan Markle s’est entourée d’une formidable qui me fait voyager aux quatre coins du monde avec délectation. J’y retrouve des adresses d’hôtels premium comme j’aime, des focus gastronomiques pour mieux découvrir les lieux visités, des rencontres inspirantes. Une belle source d’inspiration! C’est sur ce site que j’avais découvert le Red Rooster à Harlem testé et adoré lors de notre voyage à New York avec Open Skies.

Comment trouves-tu tes bonnes adresses?  

Je relève de nombreuses bonnes adresses sur le Net: Yonder, The Tig, les posts sur Twitter des magazines Grazia et Elle. La presse papier à laquelle je reste attachée est également une belle source d’inspiration: je suis une fidèle des magazines Voyager Ici et Ailleurs, Ideat, Vacance. En fonction des destinations mentionnées en couverture, il n’est pas rare que j’achète des magazines que je lis de façon plus occasionnelle.

Où irais-tu juste par attrait pour la nourriture locale ?

Je pense spontanément à l’Italie dont j’adore la gastronomie. Il peut sembler étrange que j’aie déjà visité San Francisco et toujours pas l’Italie. Cela s’explique par un fonctionnement un peu particulier, je le concède. J’ai le tort de rêver de destinations lointaines, me disant que j’aurai toujours le temps de voyager tout près… Ce n’est pas la seule raison. Avant de visiter un pays, j’aime glaner en amont des adresses auprès d’insiders, j’aime lire sur la destination, rencontrer des personnes qui y ont vécu. Je fonctionne aux coups de coeur, aux déclics… Je pense pouvoir fournir davantage encore mon carnet de notes consacré à l’Italie avant de le mettre sur la liste des prochains voyages. La suite au prochain épisode.

Y a-t-il un endroit où tu voudrais ne jamais retourner ?

« Jamais » a quelque chose de définitif, toutefois je n’ai pas l’intention de retourner à Las Vegas. Je n’ai pas eu d’élan pour cette ville qui prend toute sa dimension une fois la nuit tombée. Le monde du jeu ne me fascine pas, je préfère les salles de spectacle confidentielles aux grandes arènes, j’ai trouvé les hôtels artificiels, le concept en plein désert gourmand en eau m’a laissée perplexe… Non. Las Vegas ne pas séduite.

Peux-tu réciter ton numéro de passeport ?

Hey! Puisque tu le demandes, presque. J’en connais les 4 premiers éléments par coeur. Je devrais voyager davantage dans les pays qui exigent des visas pour retenir  les éléments manquants 😀 J’ai une mémoire graphique.

Préfères-tu un siège fenêtre, milieu ou couloir ?

Fenêtre, what else? C’était déjà ma place favorite avant que Snapchat et les stories sur IG ne fassent leur apparition. Le regard qui se perd à l’horizon, les pensées qui se baladent dans les nuages, le hublot en appui-tête pour m’endormir… Je suis accro aux sièges fenêtre. Petit hic: Charles aussi!

Comment passes-tu le temps en avion ?

Je profite de ce temps pour écrire. J’écris en vrac les idées qui me viennent à l’esprit, je boucle des articles en cours, j’en entame d’autres… Tout dépend du temps de vol et de l’inspiration. J’ai toujours un magazine ou un bouquin au fond de mon sac; j’en profite. En fonction de la programmation il m’arrive aussi de regarder un film manqué au cinéma.


Ton dernier voyage coup de cœur

Dakar sans l’ombre d’une hésitation.

Ton prochain voyage

Jolie surprise de la semaine: un voyage à Cuba se dessine… We’ll see.

Ta plus belle rencontre

Je repense à ce que disait Mamzelle Lychee dans son interview PDB dernièrement. Au risque de paraître mièvre, ma plus belle rencontre c’est Charles. La jeune femme indépendante que j’étais et que je reste a trouvé en lui un partenaire qui m’élève. Il me pousse à aller toujours plus loin, toujours plus haut. Dans sa philosophie de vie, les rêves ne sont que des objectifs à atteindre, des moteurs pour une vie qui vaille la peine d’être vécue. Nos échanges nous aident à tirer le meilleur de nous pour avancer sereinement. La vie à ses côtés est juste passionnante!

Ton parfum

Parisienne, d’Yves Saint-Laurent

Ton livre de chevet du moment

300 raisons d’aimer Paris de Judith Ritchie. Nous nous sommes ratées de peu la semaine dernière. Je vous parle bientôt de son guide sur le blog!

Voilà. L’exercice touche à sa fin. Merci à Irma d’avoir songé à moi pour ce Travel Tag. J’espère ne pas avoir été trop bavarde… Je vous invite à découvrir l’univers photo d’Irma sur son blog et dans sa galerie Instagram. Rendez-vous la semaine prochaine avec une nouvelle invitée! 


(Re)Fashion Gallery

refashiongallery.com

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “PDB | Ma façon de voyager”

  1. Après avoir lu ton interview, j’ai encore plus la tête aux voyages… Tu m’as donné enie d’aller visiter la Californie. Et je viens de découvrir The Tig grâce à toi. Vraiment sympa. 😉

  2. Alalaaa ma Joëlle, quel plaisir de lire cette Interview ! Encore plus de pensées communes et de points communs
    l’Afrique du Sud et la Nouvelle Zélande ..
    La Californie ..
    Pas Las Vegas ..
    Et c’est marrant pour le numéro de passeport, je connais l’ancien par coeur .. jai changé il y a quelques mois, je ne le connais pas par coeur.. c’est signe qu’il faut voyager plus ! Et d’ailleurs, on a la même réflexion avec Cedric, on aime partir loin pour laisser l’Europe à plus tard .. oops !
    Et Cuba ??? Un mal pour un bien comme on disait nan ?
    En tout cas, une chose est sûre tu es bien plus littéraire que moi, toujours une aussi belle plume , toujours avec classe
    Des Bisouus

    1. ❤️ Effectivement, que de points communs 😀 Mon aïeule disait: »Il ne faut jamais blâmer une contrariété ». Une phrase remplie de sagesse qui m’accompagne depuis son départ. Man’So a toujours raison… Nous aurions regretté ET nous aurions manqué le RV avec Cuba. La suite au prochain épisode 😉

  3. oh jolie interview… et de très jolis rêves 😉 je suis ravie de lire que Cuba se profile à l’horizon, tu vas adorer, cette île transporte et bien au-delà des frontières… j’adore quand tu dis que les pensées se baladent dans les nuages, waouhh 1000 fois je me suis dit ça, et ces quelques mots résonnent en moi, j’adore les voyages lents, qui sont des voyages à part entière 😉
    ici en Guadeloupe j’ai appris l’expression de ton aïeule « il ne faut jamais blâmer une contrariété », le jour où j’en ai compris réellement le sens j’ai changé ma façon de réfléchir, cette sagesse découverte ici est d’une telle force… et fait tant de bien!

    1. Aaah 😀 Ravie d’apprendre que tu fais tienne la philosophie créole, Carla 😉 Ce lâcher-prise nous déleste de bien des choses! Je lui suis ô combien reconnaissante de m’avoir inculqué cela. Avec le temps, les mots de Man’So résonnent chaque jour un peu plus fort ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *