J’ai croisé la route de Céline sur Instagram autour d’un hashtag commun. Après maints papotages autour de nos aventures respectives, nous nous sommes rencontrées il y a quelques mois lors de la soirée de lancement de Guadeloupe l’Essentiel à Paris. J’ai adoré sa fraîcheur, son dynamisme, son style. Céline fait partie de cette nouvelle génération de quadras qui ne renonce à rien. Féminité, job stimulant, famille… Elle est tout ce que j’aime: moderne, active, à l’esprit affûté. Une invitation dans Paroles de Blogueuses s’imposait. Céline s’est lancée dans le blogging à 40 ans. J’ai voulu qu’elle nous raconte d’où lui vient cette envie et qu’elle partage son regard neuf sur une blogosphère en pleine mutation.

Les blogueuses de 40 ans font souvent partie des pionnières de la blogosphère, à l’instar de Garance Doré ou de Marie-Julie Gagnon. Tu t’y es mise il n’y a pas si longtemps que cela. Comment est né ton désir de blog?

De la préparation de mon road trip en Californie ! J’ai trouvé tellement d’infos sur différents blogs en organisant mon voyage qu’il fallait que je partage tout ça aussi à mon (re)tour pour aider les suivants dans la préparation de leur périple.

Sinon, cela faisait un moment que certains me disaient d’ouvrir un blog, soit parce que cela me correspondait ou parce que cela apparaissait indispensable pour mon activité de freelance en communication. Mais cela ne me disait pas plus que cela, je n’avais simplement pas trouvé le vrai sujet de départ qui allait me donner cette impulsion et lever tous les doutes qui allaient avec 😉

Penses-tu que ton expérience te fasse bloguer différemment des blogueuses de  20 ans?

Probablement ! Après est-ce réellement une question d’âge, je ne sais pas… Mais je me suis posée beaucoup (trop) de questions avant de me lancer au lieu d’y aller tout simplement. Il a fallu que je fasse sauter beaucoup de blocages. « L’expérience » ne permet pas toujours de lever tous ses doutes en un clin d’œil 😉 Je me faisais aussi une montagne de la phase technique qui est pourtant tout à fait accessible pour peu que l’on prenne le temps de s’y intéresser !

La communication sur les réseaux sociaux n’était pas une seconde nature et il m’a fallu un moment d’adaptation pour être à l’aise avec cet aspect de ma vie désormais « public », même si je n’y montre rien de très perso dans l’absolu.

Pour le reste, je pense que j’aborde forcément les choses différemment puisque bloguer reste une activité très personnelle. Mes voyages, mon quotidien, mes interrogations, mes aspirations, ma vision de choses, mon ressenti, mes centres d’intérêt… ma vie à 40 ans est bien entendu différente de celle de quelqu’un qui a 20 ans et cela s’en ressent forcément mon approche.

Comment ton entourage appréhende-t-il le statut de blogueuse et les codes qui l’accompagnent?

En fait je ne sais pas exactement ce qu’ils en pensent. J’en parle finalement peu avec mon entourage parce que je ne ressens pas toujours un intérêt particulier de leur part sur ce sujet. C’est même plutôt une méconnaissance sur le sujet. La plupart des gens de mon entourage proche ne sont pas axés « blog ». Cela ne fait pas partie de leurs habitudes, au mieux cela s’intègre dans leur travail mais pour l’instant cela s’arrête là. En revanche, ceux qui voyagent ont davantage ce réflexe et viennent peu à peu voir les infos qui les concernent sur mon blog.

Quant au statut de « blogueuse » et aux codes qui l’accompagnent… cela reste sûrement un grand mystère pour eux ! Certains ont du mal à appréhender ma démarche personnelle et se demandent encore probablement pourquoi je le fais, pourquoi j’aime y consacrer autant de temps, pourquoi je sympathise avec des gens que je ne connais que virtuellement…

Je ne connais quasi personne d’autre de mon entourage qui ait un blog d’ailleurs !

Ceux qui m’accompagnent le mieux dans cette démarche restent mon mari, mes enfants (et ma mère aussi !) Et c’est bien le principal puisque ce sont les premiers à être impactés par cette activité chronophage !

La blogosphère a amorcé une phase de transition. Certains lecteurs supposent qu’un blogueur ne peut être honnête s’il est rémunéré ou invité, de fait certains blogueurs ont du mal à assumer leur statut d’influenceur auprès de leur lectorat, certains partenaires ne trouvent pas justifié de rémunérer les blogueurs, les journalistes se sentent dépossédés de leur rôle… Quel regard poses-tu sur tout cela?

Ahhh vaste sujet !!! Pour l’instant je vois encore tout cela de loin, je ne suis pas concernée personnellement par ces problématiques de rémunération même si je commence à baigner un peu dans cette communauté.

Tous les codes ont changé, je le vois moi-même dans mes habitudes. J’ai tendance à lire beaucoup de blogs et de moins en moins de magazines, sauf certains qui sortent de l’ordinaire et qui traitent de thématiques spécifiques comme Flow, Socialter ou Traveler magazine par exemple.

Cela pose forcément de nouvelles interrogations, cela fait émerger de nouveaux statuts, métiers et cela révolutionne un peu forcément l’existant. Les lignes bougent mais maintenant, je pense que chacun a un rôle à jouer, un lectorat avec des attentes différentes et que tout le monde devrait pouvoir trouver sa place à condition de savoir s’adapter à ce nouveau schéma, inévitable, et de ne pas perdre de vue le bénéfice que cela doit apporter aux lecteurs !

Quant au fait de savoir s’il faut croire tout ce qu’on lit, si un blogueur peut rester honnête même en étant payé… c’est une problématique qui a toujours plus ou moins existé en presse également. Je pense que le lecteur est aujourd’hui très averti et fait très vite la différence. Il n’est pas dupe et sait reconnaître une opinion sincère et comprendre une démarche si on est transparent avec lui.

Ceux qui ne jouent pas le jeu sont souvent vite démasqués et risquent de perdre leur crédibilité et leur lectorat. De mon côté, je me suis, moi aussi, lassée de ces nombreux blogs vitrines vantant sans relâche les mêmes mérites de produits ou services.

Une chose cependant, bloguer demande énormément de travail et d’investissement et cela doit être reconnu. Je comprends parfaitement qu’un blogueur puisse en tirer une rémunération. Tout est une question d’équilibre. Le plus important étant, à mon avis, de rester sincère dans sa démarche. Maintenant, c’est facile d’en parler avec un peu de recul car je ne me suis pas encore retrouvée confrontée à cela. Et trouver sa place au milieu de tout ça n’est pas forcément évident.

Les changements d’année s’accompagnent souvent de remise en question, de nouveaux challenges… Quelles sont tes envies pour ton blog en 2017?

Chez moi, la remise en question c’est toute l’année (et c’est épuisant d’ailleurs !) 😉 Mais oui les débuts d’année sont souvent l’occasion de poser un peu tout ça et de mettre des projets et challenges en perspective !

Cette année, je souhaite développer davantage mon blog avec plus de régularité et la mise en place de nouvelles rubriques que j’ai en tête depuis un moment. Cela ne tournera pas seulement autour du voyage mais aussi autour d’autres sujets qui me tiennent à cœur, notamment sur des thèmes en lien avec les tendances et nouvelles habitudes de consommation au sens large.

J’espère également continuer à développer mon goût (et aussi ma technique) pour la photo, devenue un sujet également important pour mon blog.

Et sinon, je souhaite tout simplement que mon blog continue à m’ouvrir de nouvelles perspectives, provoquer des rencontres inspirantes, développer ma créativité et devienne un vrai lieu d’échange et de partage.

Oui tout ça 😉


Ton dernier voyage coup de coeur  

Ahhh je dirais Lisbonne l’été dernier. Nous y avons passé une semaine, cette ville a un charme fou !

Lisbonne

Ton prochain voyage

Une petite semaine en famille à Budapest cet été !

Ta plus belle rencontre

Mon mari, sans aucune hésitation! C’est mon âme sœur. Nous empruntons le même chemin depuis déjà si longtemps, nous construisons et évoluons ensemble !

Ton parfum

Je suis fan des parfums Jo Malone, avec une préférence pour Nectarine Blossom & Honey et Wild Fig & Cassis… à porter ensemble (ou pas !).

Ton livre de chevet du moment

En ce moment j’en ai plutôt plusieurs en attente… cela va de L’homme qui voulait être heureux de L. Gounelle au Plaidoyer pour l’altruisme, de M. Ricard en passant par La vie share d’Anne-Sophie Novel.


Céline | La vie en rose Flamant 

lavieenroseflamant.com


NEW VIDEO

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 thoughts on “PDB | J’ai lancé mon blog à 40 ans, Céline”

  1. J’adore découvrir de nouvelles blogueuses grâce à cette rubrique 🙂 Comment arrives-tu à tout concilier?!! Mari, enfants, blog, job?? J’admire!

    1. Coucou Isa ! Alors un grand merci à toi mais je vais te rassurer… je n’arrive pas du tout à tout concilier comme je le souhaiterais parce que c’est juste impossible 😉 Alors j’alterne les phases où il y a moins de boulot, moins de blogging. Et il arrive aussi que je sois moins présente pour mon mari ou mes enfants, même s’ils restent une priorité 🙂 Bref, c’est loin d’être parfait mais je n’ai plus du tout cette prétention ! On essaye plutôt de s’adapter au fil du temps et tout le monde le vit beaucoup mieux !!

        1. Oh la la loin de moi de donner des leçons, surtout que je ne suis pas toujours sereine hein Et sinon, tout cela n’est pas une seconde nature, c’est même un gros travail

          1. Trop tard, c’est fait 😀 « Leçon » est un bien grand mot pour un partage d’expérience 😉 On gagnerait toutes à lâcher prise par moment.

  2. Super interview et hasard j’ai eu la chance de rencontrer Céline a un dîner hier soir ! Ravie de la rencontre et d’en savoir un peu plus grâce à l’interview !!!

  3. J’ai adoré ton article et cet interview. C’est super de voir la vision de Céline et comment elle le vit, c’est rassurant et je m’y retrouve aussi sur certains points :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *