Étiquette : Livres

Une sélection de 5 guides pour un voyage réussi à New York

Me voilà rentrée à Paris après un voyage chic à New York avec OpenSkies des plus enrichissants ! Avant d’entrer dans le vif du sujet, je voudrais partager avec vous mes 5 références pour découvrir New York avec la manière. Pour cette première fois, j’avais des idées de pistes à explorer, des adresses incontournables, outre les bons conseils prodigués par les amis qui ont vécu là-bas et les blogueurs rencontrés. Dans chacun des guides choisis, j’ai pioché les éléments qui m’ont permis d’aller un peu plus loin dans la quête de « mon New York« . Il y a quelques semaines, je vous avais parlé de mon coup de cœur pour New York l’essentiel, un guide authentique publié aux Editions Nomades. Je vous ai également parlé du guide pratique et connecté d’Alex les bons plans GO New York sorti il y a peu. Voici les points forts relevés à l’usage chez ces deux-ci et chez les trois autres emportés avec moi.

New York

1.New York l’essentiel, Sophie Fontenoy, Eva Sakellarides, Editions Nomades

Les Editions Nomades sont appréciées de leur lectorat pour leur approche originale du guide de voyage. Les éditrices laissent le champ libre à leurs auteurs pour une sélection d’adresses authentiques. Comme vous le savez, l’objectif des Editions Nomades est d’offrir une expérience singulière aux voyageurs qui choisissent leur guides.

3 points forts:

  • Les adresses « anti-touristiques »
  • La carte de métro rigide sur la 3ème de couverture
  • Le format poche

NYE

2. New York, Wall Paper City guide, Phaidon

C’est Floriane Fosso, ma copine créatrice de From Paris to qui m’a fait découvrir cette collection trendy. Les Wallpaper city-guides s’adressent aux voyageurs férus de design. La sélection d’adresses se veut pointue pour découvrir restaurants, hôtels, boutiques et autres sites autour d’un maître-mot: l’élégance.

3 points forts:

  • Le chic des adresses
  • Le découpage en 8 rubriques pratiques (repères, hôtels, 24h, sorties, architour, shopping, sports, escapades)
  • L’application qui l’accompagne

ph

3. L’essentiel de New York, Lonely Planet

Les guides Lonely Planet ne sont plus à présenter pour les amoureux des voyages. Pratiques, complets, éclectiques, tous les profils de voyageurs s’y retrouvent. J’ai eu plaisir à découvrir Soho en suivant le parcours conseillé. Il rejoignait en quelques points les bons conseils de Floriane qui a vécu à New York: gros coup de coeur!

3 points forts:

  • La carte détachable à la fin du guide
  • Les itinéraires conseillés pour découvrir les quartiers
  • Le découpage des essentiels par quartier

LP

4. GO New York

C’est le blog d’Alex les bons plans qui m’a menée à son guide GO New York. Véritable mine d’infos pratiques, je l’ai consulté régulièrement ces derniers mois pour découvrir le fonctionnement du métro, pour me renseigner sur les excursions autour de New York, comparer les offres de logement durant le séjour (hôtel ou appartement)… Déformation professionnelle oblige, son guide papier a piqué ma curiosité.

3 points forts:

  • Les plannings types
  • Les espaces libres pour écrire
  • Le côté connecté du guide (avec les QR codes à flasher, les renvois à des liens…)

go

5. New York l’essentiel, Charlotte Le Grix de la Salle, Editions Nomades

Cette première édition de New York L’essentiel figurait dans mon lot de premiers guides achetés aux Editions Nomades. Je rêvais de cette ville depuis un moment déjà, attendant le « bon moment » justement. L’introduction de Charlotte Le Grix de la Salle me parlait déjà à l’époque, elle  sonne encore plus juste maintenant que New York est devenue réalité.

3 points forts:

  • la sélection d’adresses culturelles
  • l’index par quartier
  • l’univers de Charlotte Le Grix de la Salle

NYE1


Maintenant que vous connaissez mes coups de cœur en matière de guide pour un séjour réussi à New York, nous pouvons embarquer ensemble avec OpenSkies pour une expérience de vol tout en sophistication. La suite au prochain épisode!

J1


Crédit photos: Charles BAH

 

Le guide GO New York d’Alex les bons plans

Bons Plans Voyage New York est un incontournable du web pour qui prépare un voyage à New York. C’est à Alex Vendé que l’on doit cette mine d’infos pratiques à disposition sur son blog. Il ne s’est pas arrêté là. Il a développé d’autres idées intéressantes à l’instar de son application ou encore d’un forum sur lequel peuvent échanger les membres de sa communauté qu’il appelle affectueusement les French Yorkers. Alex est un geek mais pas que. Parallèlement à ce qu’il développe sur le web, il a jugé nécessaire d’écrire un guide papier à son image; un guide qu’il aurait lui-même volontiers  emporté lors de ses premiers voyages à New York. Appréciant partir à la conquête d’une ville étrangère avec de solides références en poche, GO New York s’est naturellement imposé dans ma sélection pour mon départ à New York ce dimanche 25. J’adore le côté innovant et les jolies surprises qui s’y cachent. J’ai souhaité inviter Alex pour vous offrir un focus sur ce guide inédit; il a gentiment accepté de vous en parler ici.

guide GO New York

Il existe de nombreux guides de voyage consacrés à la ville de New York. En quoi GO New York se distingue-t-il des autres guides actuellement sur le marché?

Alors oui c’est vrai qu’il existe de très nombreux guides sur New York et que ce n’est pas une mince affaire d’arriver sur ce marché. Or justement j’ai voulu créer un guide différent des autres. Mon objectif était tout simplement de créer le guide « ultime » pour à la fois préparer son voyage à NYC mais aussi pour avoir un outil permettant de passer le plus merveilleux des séjours sur place.
Ayant voyagé dans de nombreux pays avec une multitude de guides différents, j’ai appris à connaître les points forts et les points faibles de chacun. Ainsi j’ai essayé de prendre les plus grandes qualités de chacun et de les rassembler dans un seul et même guide. Un peu d’ailleurs comme j’avais fait au départ avec mon blog.
Ainsi GO New York est un hybride entre un guide et un organizer de voyage. Il propose à la fois de nombreuses informations sur la préparation d’un voyage à New York que ce soit concernant les démarches administratives, le calcul du budget, le tarif du métro, le fait de partir en voyage avec un bébé ou un ado …  mais aussi des cartes à explorer et à personnaliser qui sont dépliables, un guide de conversation, un espace pour créer son planning directement sur le guide, un carnet de voyage et une rubrique permettant de partager ses propres bons plans au reste de la communauté.
Le tout a été pensé Web 2.0, car le guide contient de nombreux QR codes à flasher et de nombreux liens courts permettant d’accéder à des contenus en ligne (compléments d’informations, articles, portails de réservation …) et permettant de faciliter l’ensemble de la préparation du voyage. Il contient également des petits détails très pratiques comme une pochette plastique permettant de ranger ses vouchers et pourquoi pas sa MetroCard, des gommettes pour permettre de personnaliser encore mieux les 11 cartes de la ville de NYC …
Bref j’ai essayé de le faire complet, très très pratique et qu’il soit personnalisable à 100% en permettant d’écrire dessus et de le gribouiller comme l’on veut. Mon plus beau cadeau maintenant est de voir mes guides utilisés à NYC mais surtout avec des tonnes de notes et de gribouillis un peu partout. Je veux que mon guide vive !!!! 🙂
NYC
J’ai lu sur ton blog que tu avais mené ce projet en collaboration avec ta maison d’édition, un cartographe et deux amis. Entre l’idée émise et le guide que je tiens entre les mains, combien de temps vous a-t-il fallu pour concrétiser le projet?
L’idée d’un guide et de ses principales rubriques m’est venu en 2010. Sauf qu’à l’époque vu que j’étais encore prof d’EPS, j’avais déjà du mal à avoir le temps de répondre à tout le monde sur mon blog et d’écrire de nouveaux articles, je ne me voyais pas créer un guide papier.
Ainsi depuis 2013 je suis à 100% sur mon blog et j’ai à la fois une équipe pour m’aider à développer toutes mes idées. Par conséquent, après avoir rencontré mon éditeur en avril 2014, le guide est ensuite sorti de l’imprimerie et mis en vente en septembre 2015. Il a donc fallu près d’un an et demi de dur travail pour concrétiser ce projet.
Alex BPVNY
Les quartiers de Manhattan ont leurs spécificités, les autres boroughs aussi. Penses-tu un jour réaliser des guides qui permettraient aux initiés de visiter des quartiers plus en profondeur? Des « Go Soho » ou des « Go Brooklyn »…

C’est une très bonne question et même une très bonne idée. Maintenant le souci est que cela coute très cher de créer un guide comme celui-ci. Ainsi pour être sûr que ce soit un minimum rentable et que l’on rentre au moins dans ses frais, il faut viser tout de même un public un peu plus généraliste malheureusement. Mais je garde ta très bonne idée en tête tout de même ! 🙂

NYC1

Les French’ Yorkers adhèrent avec enthousiasme aux jolis projets que tu lances. Après le blog, le forum, les visites guidées, l’application, le guide papier, quel sera ton prochain cheval de bataille?

Tu as aussi oublié le réseau social New York French Connection qui a été mon très gros projet en 2014. Concernant mes futurs projets, je compte déjà remodeler mon blog pour le rendre encore plus pratique et plus sympa.

Ensuite je réfléchis déjà à la seconde édition de mon guide, et pourquoi pas lancer d’autres blogs sur d’autres destinations et d’autres guides sur d’autres destinations également. A suivre …
Je m’envole dimanche pour un voyage chic à New York avec Open Skies. J’aimerais connaître LE coup de cœur de ton dernier séjour. Une nouvelle adresse, un lieu à  découvrir…?
Lors de mon dernier séjour, j’ai finalement découvert peu de nouvelles choses car l’objectif de ce séjour était surtout de former mon équipe sur différents lieux. Je les ai ainsi pas mal baladé pour leur faire découvrir des lieux qu’ils ne connaissaient pas.
Maintenant j’ai quand même découvert quelques petites adresses sympas comme le restaurant, Cupping Room Cafe qui propose un petit concert jazzy le vendredi et samedi soir dans une atmosphère très agréable. Ensuite j’ai aussi découvert la librairie française Albertine qui est à 2 pas du MET et du consulat français, et qui vend justement quelques exemplaires de mon guide. Son bâtiment tant intérieur qu’extérieur est magnifique ! Enfin l’adresse qui m’a sans doute fait le plus frissonner, c’est le Brooklyn Grange de Queens. Il s’agit d’un potager géant sur un building de Queens avec vue sur la skyline de NYC. Juste superbe !!!
BPVNY
Merci Alex pour ta disponibilité et ta réactivité. Longue et belle vie à GO New York! Hugo d’Open Skies m’en avait vanté le côté pratique: j’a-dhère! Ton guide s’est fait sa place dans mon sac à main pour le départ dimanche. Depuis qu’il est en ma possession, je me suis familiarisée avec les cartes et plans, j’annote les planning-types, relève tes suggestions… Il ne nous reste plus qu’à réserver quelques dernières excursions de ta sélection et Charles & moi serons fin prêts pour « un voyage chic à New York avec Open Skies »! Je vous recommande ce guide sans réserve ET la plateforme BPVNY sur laquelle vous trouverez toutes les infos nécessaires pour un séjour réussi dans la ville qui ne dort jamais… A très vite!

 GO New YorkGO New York, 14,50€

http://gocity.travel/boutique/

Bons Plans Voyage New York

http://www.bons-plans-voyage-new-york.com/

 

New York l’essentiel, Editions Nomades

Les Editions Nomades ont sorti un nouveau guide consacré à la ville de New York: New York l’essentiel. Fin septembre, une soirée de lancement a été organisée à la Maison des Etats-Unis en présence des auteurs Stéphanie Fontenoy et Eva Sakellarides venues de New York pour l’occasion. Les invités au cocktail de presse ont pu admirer une exposition de photographies et ont eu l’opportunité d’écouter quelques anecdotes sur les coulisses de la rédaction de New York l’essentiel qui se revendique comme un « anti-guide touristique ». J’y ai revu avec plaisir Rafael de My New York et Noélie de Paris New York TV.

New York l'essentiel

Les coulisses du guide

Lucille et Florie, les éditrices des Editions Nomades ont laissé carte blanche aux auteurs pour la sélection des 160 adresses de New York l’essentiel.  Les univers de Stéphanie la journaliste et d’Eva la photographe se sont interpénétrés pour réaliser un guide de voyage authentique, à leur image. C’est l’essence même des Editions Nomades: publier des guides avec un supplément d’âme, un parti-pris, une touche personnelle pour faire découvrir les destinations autrement. Le challenge s’avérait ambitieux, pour New York! Comment faire découvrir autrement une ville aussi médiatisée, une ville que tout le monde pense déjà connaître? C’est pourtant le défi qu’a su relever ces deux New-yorkaises d’adoption. J’y ai relevé des adresses insolites et des interviews de personnes captivantes. Voici un guide qui complète ma petite collecte d’adresses d’initiés à New York avec la manière.

Une expo photo passionnante

Lors de la soirée de lancement du guide tenue à la Maison des Etats-Unis, les invités ont pu apprécier deux expositions agrémentées de photos avec New York au coeur. La première avait pour thématique le jazz. C’est le photographe Philippe Levy-Stab qui était à l’honneur autour d’œuvres inspirées qui dévoilaient un visage de New York que les mélomanes apprécieront. La seconde était articulée autour des photographies d’Eva Sakellarides en vente sur place. J’y ai reconnu quelques photos du guide dont une en particulier: celle du propriétaire du Paris Blues à Harlem. Samuel Hargress fait partie des piliers du quartier où vit Stéphanie Fontenoy. Cette référence dans le monde du jazz depuis les années 60 a participé aux événements majeurs de la lutte en faveur des droits civiques aux côtés de Martin Luther King et vu évoluer la gentrification de son quartier.

Mon New York l’essentiel est annoté de toutes parts, les pages sont écornées, j’ai relevé des adresses dans mon Moleskine spécial New York… Je suis fin prête! Petite info en avant-première: Charles m’accorde une semaine pour un voyage de rêve à New York. En-fin! Je vous propose de m’y accompagner dans quelques jours avec un partenaire soo chic! Nous réglons les derniers détails et je vous en dis plus très rapidement. Je peux déjà vous annoncer que le programme m’enthousiasme au plus haut point! Il y aura de la culture, de la mode, de la gastronomie… Tout ce qui fait l’essence d’Elle dit 8 et de mon partenaire. Avant de partir, je vous concocte un sujet autour d’une sélection de 4 autres guides pour un voyage réussi à New York. See you soon!


INFOS PRATIQUES

image

New York l’essentiel, Stéphanie Fontenoy, Eva Sakellarides

Editions Nomades, 7,50€

www.editionsnomades.com

 

La maison des Etats-Unis: www.maisondesetatsunis.com

Paroles de blogueuses – Mon guide paru aux Editions Nomades, Far West Coast

Laura du blog Far West Coast fait partie des premières jolies rencontres virtuelles effectuées grâce au blogging. Nos univers se sont croisés sur Instagram au détour d’un hashtag commun: #SanFrancisco.  J’ai eu un coup de foudre pour cette ville et plus largement pour la Californie lors d’un road-trip sur la Côte Ouest. Laura vit à Santa Cruz et partage ses escapades aux Etats-Unis: un bonheur de s’évader  avec les photos qu’elle poste sur les réseaux sociaux et les articles qu’elle publie sur son blog. Les coïncidences de la vie m’ont fait découvrir Les Editions Nomades (un énorme coup de coeur) peu de temps avant la parution de son city-guide sur San Francisco. Lors de la soirée de lancement des nouveaux guides, je suis repartie avec trois guides sous le bras, dont celui de Laura. L’inviter dans Paroles de blogueuses pour en parler s’imposait comme une évidence.

FWC

  1. Pourrais-tu nous dire quelques mots sur les Éditions Nomades? Quelle est la particularité des guides de voyage qu’ils publient?

Les guides Capitale des Éditions Nomades sont des petits guides, facilement transportables. Ils sont écrits par des auteurs vivants sur place. Divisés en 4 catégories (Culture, Sorties, Boutiques, Loisirs), ils proposent un nombre d’adresses limité, sélectionnées au bon vouloir de l’auteur. Sa mise en page laisse de la place pour beaucoup de photos. Bref, ils sont à part. J’entends par là, qu’ils sont différents des guides plus connus et plus classiques, très informatifs. Ils ont un côté plus local, plus près de la vie de tous les jours de la ville en question, et moins touristiques.

  1. Quand et comment as-tu découvert cette maison d’édition? 

Je la connais depuis le tout début. Enfin techniquement, même un peu avant. Lucille (une des deux créatrices et éditrices) est une amie. On s’est rencontré pendant nos études dans les Métiers du Livre. Alors, quand elle et Florie ont lancé les Éditions Nomades il y a 4 ans, toute la bande de copains (que ces fameuses études avaient enfanté) était là. C’est donc naturellement que j’ai toujours suivi la parution de leurs nouveautés. Et puis, au-delà de ça, j’adore le concept. J’ai même débauché ma mère il y a quelques années pour qu’elle leur traduise la préface d’un de leur album de leur auteur italien !

  1. Combien de temps t’a-t-il fallu pour concocter ce guide tout personnel de San Francisco? As-tu eu des doutes avant de te lancer dans cette belle aventure?

Il m’a fallu 8 mois. Au début, c’était surtout de la réflexion. Je listais tout ce que je voulais mettre dedans, tout ce que je pourrais mettre dedans. J’essayais d’organiser les sous-parties, d’en caser le plus possible. J’ai passé beaucoup de temps à visiter des coins que je ne connaissais pas encore, re-visiter ceux que je connaissais déjà, prendre des photos de toute la ville. Je voulais être sûre de TOUT savoir. Mission impossible. Et surtout ce n’était pas le but ultime de ce guide. Ce que j’ai fini par comprendre et donc me calmer dans ma quête de la connaissance absolue de San Francisco. À ce moment, je me suis donc posée à nouveau, calmement cette fois-ci pour refaire un plan. J’ai respiré un bon coup, repris mes notes un peu hystériques, et en une après-midi, j’ai refais le plan (un peu comme le sommaire que l’on trouve au début du guide). Et il m’a enfin semblé équilibré, intelligent sans être classique, il s’intéressait quand même aux grandes lignes de la ville, et allait aussi chercher ailleurs. Je me suis donc mis à rédiger au mois d’août. Et évidemment, mon plan a encore un peu changé, mais juste pour ajuster quelques adresses. Enfin et surtout, j’ai refais pas mal de tri quand j’ai rendu mes textes à mes éditrices. Parce que je voulais caser plein d’adresses, et parce que j’avais peur qu’il en manque, mais il y en avait beaucoup trop.

Alors je pense qu’il y a un début de réponse à ta seconde sous-question ! Je n’ai pas eu de doutes avant, parce que ça semblait faisable, j’étais super motivée. L’idée que mon blog puisse aller plus loin me plaisait, j’adore San Francisco et j’aimais l’idée d’écrire un guide sur cette ville et de partager ma passion. Et puis, faire partie des auteurs des Éditions Nomades me plaisait aussi. Ça, c’était pour le avant que Florie et Lucille m’acceptent comme auteur pour San Francisco, et que j’ai le contrat entre les mains. Après, une fois que je me suis jetée dedans, j’ai eu peur de ne pas être à la hauteur, de faire un guide moyen, d’oublier des trucs essentiels. Et puis, on finit toujours par se calmer, et repenser à la motivation du tout début, au moment où je me suis dit que ça serait super si un guide sur San Francisco pouvait plaire et qu’en plus je pouvais en être l’auteur.

Voilà ! Aujourd’hui, je suis super heureuse de l’avoir fait (et même un peu fière). Mais à l’heure où je réponds à tes questions, je ne l’ai pas encore reçu. J’ai juste la version pdf. Et j’ai hâte de le voir, même si j’appréhende beaucoup !

  1. Avec le recul, y a-t-il des éléments que tu aurais souhaité ajouter à ton guide, des nouveautés dans ton carnet d’adresses?

Comme toutes les grandes villes, je n’aurai jamais fini de découvrir San Francisco, et cette idée me plaît ! Si je ré-écrivais le guide aujourd’hui, je pense que certaines adresses changeraient, parce que mes préférences évoluent constamment.

Quand je me suis penchée sur l’organisation de mon livre, je voulais couvrir de nombreux quartiers. San Francisco est une ville qui possède beaucoup de quartiers et sous-quartiers. C’est en partie pour ça que j’adore cette ville. Au-delà de son centre et des quartiers plus ou moins connus, ou branchés qui gravitent autour, San Francisco possèdent des dizaines de quartiers. Même s’ils sont pour la plupart résidentiels, s’y balader est toujours sympa : un marché le samedi matin, une vue sur le centre ou l’Océan, un café d’habitués, un bon restaurant qui attire des gourmands de toute la ville et même au-delà… Alors oui, si je devais modifier quelque chose, peut-être que j’essaierais d’ouvrir encore plus mes adresses. Mais là encore, il me faudrait faire des choix, ahhh c’est tellement difficile !

  1. Après San Francisco, y aurait-il une autre ville que tu souhaiterais nous faire visiter avec ton regard?

Toutes les villes que j’aime, et celles que je découvrirai un jour et dont je tomberai amoureuse ! Vaste programme ! Mais pour commencer, disons : Berlin, Venise et Paris, mon Paris.


Ta destination favorite

Question difficile… Je dirais l’Italie parce qu’ayant de la famille là-bas, j’y retourne régulièrement et naturellement. Et sans trop y réfléchir, c’est aussi vers l’Italie et ses régions que je ne connaissais pas que j’ai fait plusieurs voyages. (Enfin, ça c’était, bien sûr, avant de déménager en Californie !)

Un endroit particulièrement apprécié
Il y en a tellement (je ne sais pas choisir) ! Alors, aujourd’hui tout de suite là maintenant, je dirais le Verve, mon café préféré. C’est là que je travaille la moitié de mon temps, que je retrouve des copains, mon mec. C’est aussi un des premiers lieux où j’emmène les gens venus me rendre visite (vous êtes prévenus!). Leur café est très très bon, le lieu est super sympa, la bande-son souvent inspirée, les baristas adorables. Bref, après ma maison, c’est là où je me sens le plus chez moi à Santa Cruz. J’y ai mes petites habitudes, on me connaît…

Tartine

La dernière chose que tu fais avant de t’endormir

Vérifier où se trouve mon chat, et mettre mon portable en mode avion (il me sert de réveil).

Ton dernier livre lu

A l’Est d’Eden de Steinbeck. Ça se passe à deux pas d’ici dans la Vallée de Salinas. Les réflexions autour de l’eau en tant que ressource naturelle, et la terre sont très intéressantes. Et c’est marrant de lire ça aujourd’hui, avec le recul scientifique qu’on a gagné depuis l’écriture du livre.

Ton parfum du moment

L’Eau d’ambre extrême de l’Artisan Parfumeur.

Ton dernier film vu

Selma

Une image qui t’inspire

Celle de l’Océan calme au coucher du soleil. Il faut imaginer, la journée qui se termine doucement, un ciel décoré de quelques nuages, les derniers rayons du soleil colorant le tout d’une teinte rosée ou orange vitamine.

SurfSunset

SunsetOrange


Un chaleureux merci à Laura d’avoir accepté mon invitation.

Merci pour le shoot d’air marin quotidien, merci pour les billets inspirés et pour les bonnes adresses partagées dans le guide. Il me tarde de repartir à San Francisco pour sillonner la ville autrement.

Je vous invite à découvrir son blog et à vous procurer son guide San Francisco paru aux Editions Nomades!

Vous pouvez suivre Laura sur Instagram, Facebook, Twitter

Vous ne serez pas déçus du voyage 😉

Far West Coast

www.far-west-coast.com

Un tout petit rien, Camille Anseaume

La team Hellocoton m’a fait découvrir un livre que j’ai dévoré avec gourmandise grâce au jeu-concours organisé avec les éditions Pocket. Le gain s’est matérialisé en une petite pépite: Un tout petit rien écrit par une auteure d’une grande fraîcheur, Camille Anseaume. Le roman raconte les doutes et les peurs qui submergent une jeune femme de 25 ans à un moment clé de sa vie. Un moment de solitude que Camille Anseaume transcende avec humour et délicatesse. Connaissez-vous la chanson de Rose, La liste? Le roman m’a rappelé cette jolie mélodie posée sur un texte personnel qui a fait largement écho…

Humour et légèreté essaimé au fil des pages

Camille, le personnage principal, partage une histoire légère avec un jeune homme. Elle tombe enceinte par accident et dispose de quelques semaines pour choisir si elle accepte que sa vie soit bouleversée durablement ou pas. Son mec est clair: il ne souhaite pas jouer de rôle dans cette aventure. Pas une seconde elle ne l’accuse ou ne le dénigre. Elle espère, rêve, accepte, mais ne juge pas. Entourée d’amies en or, de parents aimants avec fêlure, Camille reste malgré tout seule pour affronter un choix sur lequel tout le monde a un avis bien tranché. J’ai adoré le ton et le message du livre! Devenir mère célibataire n’est pas une perspective facile, mais ce n’est pas un drame. C’est ce que Camille voudrait hurler à la face du monde, son petit monde et au-delà. Le son de son cri est étouffé par la pudeur…

J’ai avalé les pages pressée de connaître la suite, puis la suite de la suite en appréciant la plume de bout en bout. Merci pour ce moment! La phrase est galvaudée mais pas la sincérité du propos. J’ai vraiment passé des heures délicieuses à la lecture de ce premier roman. L’auteur et le personnage s’appelant Camille, supposer qu’elles ne font qu’un traverse l’esprit. J’ai lu dans des interviews que l’auteure s’était inspirée de son expérience pour cette autofiction, mais l’essentiel est ailleurs. Avec les beaux jours qui se profilent, je vous recommande d’emporter dans votre sac ce roman si vous ne l’avez pas encore dans votre bibliothèque. A la terrasse d’un café, dans le train ou à bord de l’avion qui vous mènera vers un week-end sympa ou simplement à la maison dans votre fauteuil préféré, Un tout petit rien sera un compagnon idéal! C’est une promesse…

Le petit +: en attendant de lire le prochain roman de Camille Anseaume, on peut la retrouver dans les billets de son blog Café de filles .

 camilleanseaume