Lorsque le chef Thierry Delourneaux a annoncé à son père qu’il souhaitait devenir pâtissier, son père lui a dit « sois le meilleur ». Cette phrase a façonné l’homme que j’ai rencontré à Washington DC: un chef pâtissier à la fois humble et ambitieux. En lisant un article à son sujet l’an dernier dans Veille Tourisme Antilles, j’ai voulu partir à sa rencontre dans la capitale américaine pour en apprendre un peu plus sur la personne inspirante que je découvrais. Qu’est-ce qui a mené ce petit garçon du Moule à diriger quelques années plus tard une équipe de pâtissiers au sein d’un 5 étoiles de Washington DC? Thierry Delourneaux alias @chichifoofoo28 nous raconté les étapes d’une histoire singulière autour d’un tea time so chic au St-Regis! Si vous vous demandez d’où vient ce surnom, sachez que dans son univers, « chichifoofoo » signifie superbe, above and beyond, superbe, VIP, beautiful … Tout ce qui le caractérise, en somme.

Thierry Delourneaux de Guadeloupe à Washington DC

Thierry Delourneaux - @elledit8

Comme tous les petits garçons, Thierry Delourneaux a voulu marcher dans les pas de son père avant de choisir sa propre voie. La pâtisserie a supplanté une carrière dans la police dans son esprit vers l’âge de 14 ans. D’abord surpris par ce souhait, son père lui a donné le meilleur conseil qui soit pour s’accomplir dans le métier de ses rêves: « sois le meilleur ». Des mots qui résonnent avec la même intensité 25 ans plus tard. Petit, il était le seul de sa fratrie à rêver de parler anglais, à rêver de voyages lointains. Il rêvait de s’envoler vers Montréal après sa formation en Guadeloupe, ses parents ont exigé Paris. Ils lui ont offert sans le savoir une French touch dont il joue aujourd’hui sur les plateaux de télévision américains, à l’instar de sa participation à l’émission Fox & Friends sur Fox News où il a présenté son élégante pumpkin pie pour Thanksgiving.

Montréal ne quittera pas ses pensées pendant sa formation à Paris. Avec le soutien de sa soeur aînée, il fera les démarches nécessaires pour obtenir son visa pour le Canada. Son diplôme en poche, il partira s’installer dans le quartier anglophone de la ville mais parler « le français de Paris » était à la mode à l’époque. Toronto sera sa clé. Il y posera ses valises le temps de perfectionner son anglais, à l’écart des Français installés sur place. Aujourd’hui, voilà 28 ans qu’il a quitté la Guadeloupe, une dizaine d’années qu’il vit aux Etats-Unis. Il s’est illustré dans des établissements prestigieux de Beverly Hills, San Diego ou New York, il a affûté ses talents en Asie, aux Bermudes. Le petit garçon des îles de Guadeloupe a réalisé son rêve. Il est devenu pâtissier globe trotter plébiscité dans des hôtels de luxe aux 4 coins du monde.

Le chef conserve un excellent souvenir de ses années passées à Singapour. Une expérience professionnelle hors du commun entouré de collaborateurs d’une rare efficacité. Ambassadeur de la marque de chocolat Cacao Barry là-bas, il a sillonné les pays d’Asie avant de retourner aux Etats-Unis: son port d’attache. A Singapour il aura appris à se renouveler sans répit, à New York il aura multiplié les challenges. « C’est New York qui a fait de moi qui je suis » nous confiera-t-il. Avant de s’établir à Washington DC, il  a notamment travaillé au Rainbow Room: une adresse prestigieuse qui organise des galas d’exception dans la ville qui ne dort jamais. Rappelé par le St-Regis, il acceptera l’offre de ce 5* à taille humaine de Washington pour se poser et écrire un nouveau chapitre de sa carrière.

Thierry Delourneaux - @elledit8

Washington DC lui rappelle un peu l’Europe. Ici le rythme de vie est plus propice à l’épanouissement personnel: il s’adonne à la salsa et au tennis chaque week-end. Le chef réalise qu’il s’est un peu oublié ces dernières années. Il songe à fonder une famille. Ses 25 ans de carrière lui auront appris à bien s’entourer pour déléguer des missions aux bonnes personnes. Il s’accorde ainsi quelques jours de vacances par an pour parcourir le monde et se ressourcer dans sa villa de Guadeloupe, entouré des siens. Il rentre deux fois par an dans l’archipel et prend plaisir à échanger avec les jeunes chefs sur place, avec Naomi Martino jeune et talentueuse artisan chocolatierétendard d’une nouvelle génération humble et ambitieuse qui sublime les produits créoles. Thierry Delourneaux n’aime pas son métier, il l’adore!

Les créations chic & tasty de Thierry Delourneaux

Thierry Delourneaux - @elledit8

A l’issue d’un tea time fort savoureux, le chef Thierry Delourneaux nous a présenté deux desserts à l’assiette. Gros coup de coeur pour sa déclinaison de la tarte au citron: la key lime pie avec sa meringue déshydratée pour plus de croustillant et son chocolat malto qui fond en bouche… Une recette moléculaire aérienne, un dessert soo chic!

Thierry Delourneaux - @elledit8

Deuxième proposition: un dessert d’automne gourmand pour chouchouter les palais américains. Au programme: chocolat, beurre de cacahuète et sauce caramel. Les chocophiles apprécieront  le brownie, chocolate cake, ganache avec chocolat au lait, cream cheese et peanut butter.

A noter: nouvelle collection le 20 décembre.

Qu’est ce qui inspire Thierry Delourneaux? Les voyages, notre Guadeloupe natale… Dernièrement il a décliné le punch en dessert pour le bar. Le planteur lui a donné des idées… En voyage, le chef aime partager son savoir-faire de façon bénévole. L’occasion d’encourager les jeunes générations à rêver grand, à croire en leurs rêves et à se battre pour les réaliser.

Avant de se quitter, le chef nous a offert un moment rare : une visite guidée de l’hôtel en sa compagnie. J’ai eu l’agréable sensation d’être une petite souris pendant quelques minutes. Salle de bal, restaurant trendy… Privilège suprême : le chef nous a emmenés voir la suite présidentielle du St-Regis où son amie Oprah Winfrey a eu l’occasion de séjourner. Oh – my – god ! Permettez-moi de conserver ce petit secret pour les abonnés de la newsletter. Je dévoilerai quelques photos exclusives dans La Lettre du week-end prochain. J’aurais tant aimé que mes élèves qui se destinent à la pâtisserie puissent un jour le rencontrer. Son énergie galvanise!


@superchinois801, @clemy75, Charles & moi vous remercions infiniment le chef! Merci pour le temps accordé, merci pour la générosité. Nos chaleureux remerciements à l’hôtel St-Regis qui nous a accueillis pour l’interview dans un cadre d’exception. Charles & moi projetons déjà un retour à Washington DC en 2018 pour continuer à explorer la ville et ses environs. Nous viendrons vous saluer. D’ici là, excellent séjour ensoleillé en Guadeloupe! Tic-tac …


L’hôtel St-Regis

Thierry Delourneaux - @elledit8

Tea-time: 14h – 17h (tous les jours)

Live band : Jeudi soir (soirée jazz)

Brunch : Dimanche (11h30 – 14h30)

St – Regis Restaurant

Breakfast | 7:00am – 11:00am | Daily

Lunch | 11:30am – 2:00pm | Monday – Friday

Dinner | 5:30pm – 10:00pm | Tuesday – Saturday

www.stregiswashingtondc.com


Pour suivre le chef sur les réseaux sociaux:

FacebookTwitterInstagram

Thierry Delourneaux - @elledit8

Noël approche! Guettons ses créations, ses recettes et ses expériences sur les réseaux sociaux via #chichifoofoo.

Sa gingerbread house dévoilée il y a quelques jours au St-Regis est spectaculaire!


#USAWOW : un blogtrip expérience concocté par My Trendy Agency réalisé en partenariat avec WOW airCapital Region USADiscover PHLEditions NomadesNew York en français

mytrendyagency :

notre petite agence de content marketing in love with stories ♥


Abonnez-vous à ma NEWSLETTER et rejoignez la communauté:

je vous ouvre mon carnet d’adresses chaque week-end avec du contenu exclusif

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 thoughts on “PEOPLE INSIDE | Le rêve américain du chef pâtissier Thierry Delourneaux”

    1. J’ai beaucoup entendu parler de vous, Arsénia 😀 Thierry vous adore! Je ne vous apprends rien ✨ Vous avez un frère formidable! Bravo pour le soutien apporté tout au long de son parcours ✨ Profitez de sa présence ces prochains jours et savourez la douceur de mon île adorée. Au plaisir de se retrouver tous ensemble à une bonne table en Guadeloupe! 😉 Joëlle

      1. Encore un grand merci Joëlle pour ce super reportage sur mon frere qui est ma grande fierté et je compte profitEr au maximum de sa présence pendant son court séjour. Merci encore

  1. Joelle
    Un grand merci pour cette excellente rencontre ou j’ai eu une immense plaisir a partager la belle et grande aventure que je vis. I’m absolutely in love with the article because it is in French and not to mention I’m completely humbled, thankful and grateful. Until next time, keep writing #chichifoofoo article.
    Warmest Culinary Regards,
    Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *