Catégorie : Mode & Beauté

Ithemba Design Ethik : un concept store éthique

Voilà quelques semaines, je suis tombée par hasard sur une belle boutique en allant bruncher au restaurant gastronomique Le Maguey non loin de la gare de Lyon. L’été venu, le moment me semble bien choisi pour partager ce coup de cœur. Je vous invite à découvrir Ithemba: un concept-store éthique dans l’air du temps.

La promotion d’un artisanat local venu des 4 coins du monde 

En Xhosa, une langue d’Afrique du Sud, Ithemba signifie espoir. Un joli nom, pour une boutique qui promeut le design solidaire. Ithemba sélectionne des artisans locaux d’Afrique australe, de Colombie, du Vietnam et met en vente des objets inédits dans un bel espace du 12ème arrondissement. Cette étroite collaboration s’effectue dans le respect des cultures et des savoir-faire traditionnels pour offrir de nouveaux débouchés aux artisans locaux.

Sur les trois niveaux d’Ithemba sont exposés objets de décoration et accessoires de mode. Lors de mon passage j’ai repéré un plateau, un bol, des bijoux, des coussins… tout a une histoire à raconter, tout est beau! Je suis repartie avec une paire de boucles d’oreilles à dominante turquoise que j’adore! Elles sont juste parfaites avec une petite robe blanche estivale ou en touche de couleur avec une tenue noire.

image

image

image

Le + : Ithemba reverse 5% de son chiffre d’affaire à une association qui change chaque année. La première association choisie distribuait des repas à Ladysmith en Afrique du Sud.


Allez au Viaduc des arts découvrir la boutique et les articles, vous m’en direz des nouvelles. Et pour ne rien gâcher, l’accueil est fort agréable ! Des événements à l’instar de défilés de mode sont organisés dans la boutique. Je vous conseille de guetter leurs actualités sur les réseaux sociaux pour ne rien manquer.


ithembaIthemba

Viaduc des Arts

67 Avenue Daumesnil, 75012 Paris

01.44.75.88.88

ICONITY pour une consommation de la mode responsable

Iconity fait partie des jolies rencontres effectuées sur Instagram ces dernières semaines. A l’origine du projet: Julie, ingénieur de formation férue de mode qui décide de se lancer dans l’aventure de dressing collaboratif avec une collaboratrice. En décembre dernier naît le marketplace Iconity où particuliers et professionnels se croisent autour de la location d’accessoires de luxe, de vêtements vintage, de créateurs ou tout simplement singuliers. Iconity m’a gentiment prêté quelques pièces pour le tournage de la vidéo* au Regent’s Garden Hotel. Je vous invite à découvrir la démarche engagée de cette plateforme.

Une démarche engagée pour le développement durable

A l’heure où la réflexion sur les modes de consommation se développe, le partage plutôt que le shopping séduit un nombre croissant de fashionistas sensibilisées au développement durable. C’est le cas de Julie Delaude, la fondatrice d’Iconity. Passionnée de mode, elle s’est aperçue que ses placards débordaient de pièces souvent portées une fois seulement. Comme nombre d’entre nous, Julie aime changer, Julie craque parfois pour des pièces un peu chères pour une soirée, un mariage ou par coup de coeur, tout simplement. Partant de ce constat, elle s’est lancée dans l’entrepreneuriat pour offrir aux jeunes femmes branchées l’opportunité de mettre en location des pièces de leur garde-robe et ainsi rentabiliser leurs achats. Par la même occasion, Iconity permet de louer plutôt que d’acheter des pièces d’exception parfois peu accessibles. Le dressing s’ouvre sur l’illimité pour changer au gré de ses désirs. Porter une robe haute-couture, des bijoux de créateur ou arborer un sac de luxe est désormais possible pour toutes! En parlant de sac de luxe, vous avez vu le sac Jérôme Dreyfuss en ligne?!

Une collaboration avec une sélection de jeunes créateurs

Iconity est à l’affût de jeunes talents pour agrémenter l’offre de son marketplace et fonctionne aux coups de coeur, une démarche qui me séduit. C’est ainsi que Julie a sélectionné les bijoux de Salomé Cousseau, créatrice de la marque de bijoux contemporains de luxe Salomé Charly que j’ai découvert avec intérêt! Invitée au show-room privé d’Iconity pour choisir les pièces que je souhaitais porter pour le shooting au Regent’s Garden, j’ai littéralement craqué pour les pièces en bois très stylées de cette jeune créatrice. D’autres talents sont mis à l’honneur sur Iconity, vous pourrez ainsi découvrir les créations de l’atelier Charlotte Auzou, de Nini Peony, Armancerotceig, Nadia B ou Exocet pour l’heure. Une option d’achat reste possible si un coup de foudre se présente. Iconity nous offre là un moyen de découvrir des talents émergents et de soutenir leur travail: je dis oui! Si vous êtes vous-mêmes créateurs ou connaissez de jeunes talents, n’hésitez pas à soumettre des idées à l’équipe d’Iconity, je suis certaine qu’elle appréciera.

Comment ça marche?

Côté propriétaire

• Le propriétaire tire un bénéfice de 80% du prix de l’article loué

• Le bien du propriétaire est protégé par une caution

• Les frais de pressing sont à la charge du locataire (sauf service conciergerie en option: service clé en main assuré par Iconity)

Côté locataire

• Le locataire loue le produit choisi à 10 ou 15% de sa valeur initiale

• Le paiement est sécurisé

• Dressing illimité + économies réalisées = conscience libérée

Voilà la proposition gagnante pour tous d’Iconity: consommer la mode autrement pour toujours plus de plaisir. On a en mémoire le drame survenu au Bangladesh lors de l’effrondrement du Rana Plazza. Un millier d’ouvriers du textile avait trouvé la mort à l’autre bout du monde en fabriquant les pièces que nous étions heureux d’acheter à petits prix à Paris. Iconity a décidé de participer activement au changement des habitudes de consommation pour acheter moins mais mieux.

Collect moments, share fashion

Hermès

Foulard Hermès : 38€ / semaine (valeur: 380€)

Salomé Charly

Collier VERNON Salomé Charly : 14€/sem (valeur: 89€)

Hermès

Foulard Hermès : 38€ / semaine (valeur: 380€)

Salomé Charly

Collier VERNON Salomé Charly : 14€/sem (valeur: 89€)


La vidéo tournée au Regent’s Garden


Merci à Iconity pour la confiance accordée et au Regent’s Garden pour la confiance et le séjour dans ce bel écrin. Instagram m’a réservée deux jolies surprises avec ces deux belles enseignes… N’hésitez pas à rejoindre l’équipe d’Iconity sur les réseaux sociaux (InstagramFacebook , Twitter): de chouettes événements sont en cours de préparation!


INFOS PRATIQUES

La collection 7th floor by Sézane

Il est des marques qui savent créer du lien avec leurs clientes, Sézane en fait partie. Sa créatrice Morgane Sézalory y est pour beaucoup. D’abord blogueuse, la chineuse a ensuite monté sa petite entreprise. Elle a débuté avec le site Composantes sur lequel son associée et elle revendaient des pièces chinées, pour ensuite lancer Sézane en 2013 autour de ses propres créations. Les pièces ont du style et collent aux attentes des filles qui aiment la mode qui les met en valeur avec goût. Sézane distille des basiques, des valeurs sûres avec une touche d’originalité et ça fonctionne! Pour la dernière collection, la petite équipe est partie à New York shooter les nouvelles pièces avec Cora, un modèle qui exhale la fraîcheur. La collection doit son nom au 7ème étage d’un étage de Brooklyn où le shooting s’est déroulé. Je vous invite à découvrir mes 10 envies parmi la collection 7th floor by Sézane.

1. Les escarpins Cruise

Escarpins cruise 155

155€

2. Robe Joe

robe joe

110€

3. Echarpe Palermo

Echarpe Palermo

45€

4. Les mocassins Mayfair

Mayfair

150€

 5. Un essentiel: le jean 001

jean 001

95€

6. Le gilet Wayne

gilet wayne

130€

7. Le sac Clark

Sac Clark

310€

8. Le tee-shirt Romy

T shirt romy

45€

9. Les escapins Boston

Escarpins Boston

155€

10. La marinière

70€


Toutes ces pièces sont disponibles sur l’e-shop Sezane.

Sezane: http://www.sezane.com/fr


Crédit photos: Sezane

ADH: Coiffeur Créateur de talent

Focus sur Aldo Dimitri Ho Kong Ciat (ADH Coiffeur Créateur), mon coiffeur coup de coeur! En shooting, il fait des merveilles et sur rendez-vous, il reçoit ses clientes dans son bel appartement parisien autour d’un concept qui fait de chaque prestation un moment privilégié. Doté d’une écoute particulière, il délivre des conseils personnalisés dont vous ne pourrez plus vous passer. L’essayer, c’est l’adopter!

DIM

L’expérience au service de l’expertise

Coiffeur chez Célianthe Medus durant une partie de sa carrière, Dimitri a affuté son talent auprès d’une clientèle exigeante composée de personnalités. Il s’est également distingué lors de shows coiffure d’envergure internationale. Son expertise a été saluée plus d’une fois en tant que commissaire de plateau de concours de coiffure, notamment. Educateur-formateur chez le groupe L’Oréal coiffure (division Soft Sheen Carson), Dimitri détient une technique pointue et de solides connaissances du cheveu caucasien et afro-caribéen. Il met cette plus-value au profit de sa propre structure ADH Coiffeur Créateur depuis 2012. J’ai eu le plaisir d’avoir recours à ses services lors de mon mariage pour l’étape civile; sa formule m’a enchantée dès l’accueil! Depuis, j’y retourne régulièrement.

Ses sources d’inspiration

On se rend chez Dimitri pour avoir la garantie d’une coiffure réussie et des cheveux bien soignés. Combien de fois suis-je sortie d’un salon déçue de la prestation? C’est désormais révolu! Dimitri prend le temps d’écouter, il cherche à connaître vos goûts pour coller au mieux à vos attentes. Véritable artiste, les coiffures de ville ont toujours du style. Il faut dire qu’il s’inspire des magazines de mode, des défilés, des tendances observées dans la rue, des films ou des séries. Dimitri s’imprègne de ce qui l’environne et opère en fonction de la chevelure de ses clientes. Pour les coiffures artistiques, sa créativité n’a de limite que celles de son imagination. Musique, parfum, il agrémente son back ground d’un brin d’audace pour un résultat dont lui seul a le secret. Je suis fan!

ARD4

NATD9

ADH

ADH

Ses projets

L’année 2015 s’annonce riche en projets pour ADH! Il compte poursuivre le développement de sa structure et lancer la création d’une gamme d’accessoires pour cheveux. Dimitri a intégré l’équipe de Diverscity Magazine, le webmag à l’honneur dans l’article paru hier sur le blog. Il collabore avec Charles Bah sur les shootings et réalise les coiffures des modèles en fonction des sujets traités.

Je vous recommande vivement ses services pour révéler tout le potentiel de vos cheveux. La flexibilité qui accompagne son concept de coiffure à domicile au coeur de Paris est un atout dont vous ne vous plus vous passer! N’hésitez pas à le contacter pour un premier rendez-vous, vous m’en donnerez des nouvelles.


INFOS PRATIQUES

ADH Coiffeur Créateur: 06 60 05 20 17


Crédits photos: Charles Bah (Diverscity Magazine), Tarik Wave (photo couple)

Diverscity Magazine vous invite en coulisses

Le nouveau magazine en ligne de Charles Bah a vu le jour cette semaine! Diverscity Magazine parle beauté, mode, culture et voyages avec Elle dit 8 comme partenaire rédactionnel. Charles et moi vous emmenons découvrir les coulisses du mag’, avec quelques exclusivités à la clé.

image« La cité est notre écrin, la diversité sa richesse… »

La culture urbaine à l’honneur

Charles Bah mûrit l’idée de ce magazine depuis plusieurs mois. Evoluant dans des univers artistiques depuis toujours, il a fait le constat amer que tous les artisans de la culture urbaine n’avaient pas le même accès aux médias. Il a donc lancé Diverscity Magazine pour montrer le monde tel qu’il est vraiment, dans sa diversité. Charles a accepté de répondre à quelques questions sur Elle dit 8 pour vous dévoiler quelques exclusivités.

Charles, je te remercie de venir sur Elle dit 8 pour parler de ce beau projet sur lequel je suis ravie de t’accompagner. Es-tu satisfait des premiers retours que tu as à propos de Diverscity Magazine?

Bonjour et merci à toi pour l’intérêt porté à Diverscity Magazine. Les premiers retours sont positifs, avec beaucoup de messages d’encouragements, ce qui est plutôt motivant dans une période de lancement.

Je sais le programme alléchant, parle-nous des prochaines rubriques qui verront le jour dans les colonnes de Diverscity Magazine.

Les prochaines rubriques vont traiter le cinéma et la musique, deux passions qui font partie intégrante de ma vie. J’aurai le plaisir de mettre en avant des artistes intéressants, avec une vraie personnalité et qui à mes yeux méritent une meilleure exposition. Il y aura aussi des vidéos de lives dans lesquelles les artistes nous feront découvrir leurs univers d’une façon intimiste et sans filet…

Ton travail en tant que photographe est particulièrement apprécié. Quels sont les projets que tu souhaites développer autour de la photo dans le magazine?

J’aimerais partir shooter à l’étranger pour mettre en avant des créateurs d’horizons différents, des français installés sur d’autres territoires avec des parcours intéressants. J’ai envie d’aller à la rencontre de nouveaux visages, d’histoires sans frontière. A ce propos, si des blogueurs voyage parmi tes contacts connaissent des personnes avec un profil intéressant pour réaliser des portraits inédits des shootings mode, street style…, je serais ravi qu’ils entrent en contact avec nous. On pense déjà à Barcelone, New York, Cuba… Je suis ouvert à toute proposition de collaboration qui s’intégrerait dans la démarche de Diverscity Magazine.

Les photos ne seraient pas ce qu’elles sont sans le travail des personnes qui t’entourent. Parle-nous de l’équipe qui t’accompagne sur les shootings.

Je travaille régulièrement avec Dimitri (ADH Coiffeur Créateur) pour la coiffure et avec Stéphanie Villeret et Kassy-J pour le make-up. Nous échangeons nos idées avant chaque séance et j’essaie de faire en sorte que chaque membre de l’équipe ait son mot à dire et soit content du résultat final.

Pourrais-tu nous parler d’un coup de coeur à paraître prochainement sur Diverscity Magazine?

Dans un futur très proche je mettrai en lumière dans des registres différents Malika Tirolien et Knel Ketsia, deux artistes avec un grand talent et un univers artistique fort intéressant. Je suis pressé de les faire découvrir au plus grand nombre… Wait and See.

Merci pour ta confiance et l’énergie que tu draines. Heureuse de faire partie de l’aventure et impatiente de découvrir la suite!

Si ce que vous avez lu vous a plu, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour partager l’expérience Diverscity Magazine! See you


 Pour suivre l’actualité de Diverscity Magazine:

Image 63Le site: diverscity-magazine.com

Facebook: Diverscity Magazine

Twitter: @DiverscityMag

 Instagram: Diverscity_Magazine

Pinterest: DiverscityMag

 

 

 

 

cha